Comment travailler les 4 C en classe avec l’aide de Genially

5 minutes
Rédigé par: Ruth Martín
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Quelqu’un d’autre ici a le sentiment que le monde va trop vite ? Machine learning (Apprentissage automatique, intelligence artificielle, réalité virtuelle et augmentée… Toutes ces avancées qu’on voyait il n’y a pas si longtemps dans des films futuristes font désormais la une des journaux et façonnent de nouvelles tendances, même dans le domaine de l’enseignement

Il suffit de jeter un coup d’œil aux statistiques et aux rapports actuels sur l’employabilité : on estime que 60 % des enfants d’aujourd’hui exerceront des professions qui n’existent pas encore. Mais, le progrès ne s’arrête pas, nous vivons dans un monde liquide !

Alors comment préparer nos étudiants si nous ne savons toujours pas quels seront les défis futurs auxquels ils seront confrontés ? Au-delà de la connaissance des matières et du contenu du programme, on retrouve une mission qui ne fera jamais défaut : renforcer les compétences clés de chaque élève et développer leur attitude flexible face au changement. Et c’est là qu’interviennent les 4 C en éducation. Si vous ne les connaissez pas, nous allons aujourd’hui vous les présenter.

Quels sont les 4 C de l’apprentissage ?

Les 4 C sont une série de compétences que les experts en éducation ont définies comme essentielles au 21e siècle, et les plus souhaitables dans un corps étudiant de plus en plus actif dans son propre processus d’apprentissage. Ces compétences sont :

  • L’esprit Critique
  • La créativité
  • La collaboration
  • La communication

Nous sommes dans un monde plein d’opportunités incroyables ! Mais aussi avec de nombreux défis. Cela est dû en grande partie à la rapidité des nouvelles avancées, dans le domaine technologique sans doute, mais aussi dans la manière dont les étudiants reçoivent, traitent et communiquent les nouvelles connaissances.

Alors pourquoi continuons-nous à éduquer et à apprendre comme nous le faisions il y a des décennies ? Quelles compétences devrions-nous privilégier pour nous adapter aux besoins éducatifs d’aujourd’hui ? Et, surtout, comment renforcer chacune de ces compétences en classe afin qu’elles servent d’impulsion pour développer d’autres compétences chez nos élèves ?

Comment travailler les 4 C avec Genially 

Faisons un peu le point avant de continuer. Pour l’instant, voici ce que nous avons :

  • Des élèves actifs, de plus en plus protagonistes de leur propre apprentissage.
  • Un avenir passionnant, qui reste à définir. Que va-t-il se passer ? Quels mystères allons-nous rencontrer ?
  • Une plateforme éducative comme Genially, avec une grande quantité de ressources, d’idées et de modèles spécialement préparés pour les enseignants.

Et comme nous savons que la communauté enseignante a beaucoup de motivation et d’envie, mais pas de temps, nous avons préparé quelques idées pour travailler en classe sur chacune des 4 C avec Genially. Une par une, vous ne pouvez pas les manquer. 

1. L’esprit Critique

L’esprit critique est la capacité d’analyser les informations disponibles sur un sujet. Pour cela, nous utilisons notre raison pour remettre en question des données ou des faits, jusqu’à former notre propre opinion. 

L’esprit critique commence à se développer dans les premiers stades de l’enfance, lorsque nous nous interrogeons sur les choses les plus simples. La question peut être simple, mais souvent la réponse ne l’est pas autant. Et c’est là qu’opère la magie : dès notre plus jeune âge, nous avons tendance à remettre en question tout ce qui nous entoure, même si nous n’avons pas encore le développement cognitif nécessaire pour comprendre les réponses. Cependant, nous pouvons encourager ce même processus avec nos étudiants.

Vous voulez aider vos élèves à développer leur esprit critique et le faire de manière ludique ? Suggérez-leur de résoudre une escape room comme celle-ci. S’ils y parviennent en équipe, l’amusement sera garanti.

Créez votre escape room

Cela semble amusant (et ça l’est !), mais c’est aussi très éducatif. Il les aidera à réfléchir à partir de leurs connaissances déjà acquises, à comprendre la connexion entre différents points de vue et à argumenter leurs idées. En plua, vous les préparerez à résoudre les problèmes de manière créative. 

2. La Créativité

Imaginer de nouvelles idées, résoudre des problèmes et trouver des solutions originales, concevoir et produire sous forme numérique ou physique… Il existe mille façons d’utiliser et de booster la créativité en classe, et nous sommes sûrs que vos élèves voudront les explorer toutes.

Alors pourquoi ne pas leur donner le plus d’occasions possibles de travailler leur créativité en classe ? Pour cela, donnons-leur l’accès à toutes sortes de ressources et de contenus : cela les aidera à appréhender et à expérimenter le contenu sous différents angles. Cela contribue à leur permettre plus tard de générer de meilleures idées et en plus grand nombre et leur donnera plus de confiance pour créer leurs propres ressources ou contenus.

Cette infographie est géniale pour permettre à vos élèves de mettre de l’ordre dans leurs idées et d’en trouver de nouvelles : 

Je veux en créer une identique !

Utilisez-la pour expliquer à vos élèves, de manière très visuelle, un problème quotidien adapté à leur contexte (comme la nécessité de réduire les déchets produits dans leur école ou les conséquences de l’utilisation excessive des appareils technologiques) et accompagnez-les pour trouver une solution étape par étape

3. La Collaboration

Nous le savons déjà et nous ne nous lasserons jamais de le répéter : quand on travaille en équipe, on va plus loin.

Bien qu’il soit très intéressant que les étudiants puissent parfois travailler individuellement, à leur propre rythme, le travail en équipe présente de multiples avantages. Il les aide à améliorer leurs relations sociales, à enrichir leurs idées et à renforcer leur motivation, car ils ont le sentiment d’être une partie importante du groupe, qui travaille vers un objectif commun. 

Une bonne façon de commencer est de créer une ressource qui les aide à organiser leur pensée et à promouvoir l’échange d’idées, comme une carte mentale ou conceptuelle

Je veux ce modèle !

Pour les aider dans ce processus et faire en sorte que chaque élève apporte à l’équipe, utilisez la technique 1 – 2 – 4, structurée en trois phases :

4. La Communication

Et cela nous amène au dernier C ! Les élèves doivent non seulement examiner d’un œil critique les informations dont ils disposent, générer de nouvelles idées de manière créative et les mettre en œuvre en collaboration avec les autres, mais ils doivent aussi les communiquer clairement. 

Comment pouvons-nous les aider à améliorer leur utilisation du langage et à partager leurs idées efficacement ? Grâce à des ressources qui les rapprochent de leurs centres d’intérêt et leur permettent une certaine flexibilité, comme ce journal scolaire :

Utilisez ce modèle

Pour le créer, ils devront discuter des rubriques et des nouvelles à publier, affiner ces idées jusqu’à ce qu’elles soient rédigées efficacement et choisir les autres éléments graphiques qu’ils ajouteront pour renforcer le message. Une fois qu’il sera terminé, ils auront hâte de le montrer au monde !

En plus de ces quatre compétences que nous avons expliquées, vous contribuerez à développer de nombreuses autres compétences et attitudes chez vos élèves. Et qui sait ? Dans quelques années, d’autres compétences émergeront sûrement, en phase avec les besoins de l’avenir. 

Et vous, comment travaillez-vous ces compétences dans vos cours ? Y a-t-il une technique qui a très bien fonctionné avec vos élèves ? 

Ruth Martín
Ruth Martín

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *