Blended learning : la modalité qui accumule les bénéfices pour améliorer vos classes

9 minutes
Rédigé par: Natalia De la Peña Frade
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Avec le blended learning, c’est comme les appels vidéo ou la formation en ligne : ça existe depuis longtemps, mais beaucoup de gens n’ont pas pensé à le mettre en pratique jusqu’à l’arrivée du confinement. Maintenant que nous nous sommes habitués à utiliser les outils numériques et que nous pouvons profiter de toutes les ressources, l’apprentissage hybride ou blended learning est une proposition très attrayante en raison des excellents résultats qu’elle offre.

En nous appuyant sur les connaissances et les expériences que les enseignants de notre communauté et notre équipe de formation nous transmettent, nous allons expliquer ce qu’est le blended learning, quels en sont les types et pourquoi cela a tant de succès. Nous vous expliquons également les étapes à suivre pour le mettre en pratique de manière simple mais efficace.

Qu’est-ce que le blended learning ou apprentissage hybride ?

Le Blended learning est un modèle pédagogique dans lequel les processus d’enseignement-apprentissage en présentiel et virtuels sont mélangés. La partie virtuelle est développée à distance à l’aide d’un dispositif, qu’il s’agisse d’un téléphone mobile, d’un ordinateur ou d’une tablette, et se caractérise par le fait de donner aux étudiants un certain contrôle sur le temps, le lieu, l’itinéraire ou le rythme d’apprentissage.

Peut-être que ce modèle vous semble familier sous des noms tels que b-learning, apprentissage hybride ou apprentissage liquide.

L’innovation du Blended learning englobe différents aspects de l’apprentissage : la manière de travailler et de communiquer, l’interaction entre les enseignants et les élèves, et les rôles qu’ils jouent dans le processus. Le rôle des élèves devient beaucoup plus actif, puisqu’il assume la responsabilité de leurs apprentissages et favorise leur autonomie.

Le blended learning implique également une évolution du rôle de l’enseignant : le fonction de l’enseignement n’est pas ici de fournir des connaissances, mais plutôt de guider les étudiants dans le processus de leur acquisition. C’est pourquoi on parle de tuteurs, de guides qui accompagnent les élèves dans leurs apprentissages.

Vous vous demandez si le blended learning peut remplacer l’apprentissage traditionnel ? Dans ce post vous comprendrez qu’il ne s’agit pas de remplacer mais d’intégrer. Oui, car le blended learning,  c’est l’intégration fluide, articulée et planifiée de l’enseignement-apprentissage partout où il se produit. De nouvelles règles du jeu sont mises en place.

Que signifie l’‘approche blended learning’ ?

L’approche blended learning va au-delà de l’utilisation des nouvelles technologies dans l’enseignement. Il ne s’agit pas de transférer du contenu du monde physique vers le monde numérique, de dupliquer les informations, mais de créer une expérience d’apprentissage qui intègre le meilleur des deux méthodologies.

Cette approche nécessite de planifier et de concevoir des processus pédagogiques afin qu’ils soient répartis entre la salle de classe physique et la salle de classe virtuelle. Les enseignants élaboreront des contenus avec du matériel et des activités pour que les élèves les développent en dehors de la classe.

Un modèle innovant

Le blended learning est aligné sur les nouveaux modèles pédagogiques, puisqu’il rend possible différents aspects des approches les plus actuelles, telles que l’utilisation des nouvelles technologies, l’autogestion et la prise de décision responsable. C’est une approche qui attache de l’importance non seulement à l’apprentissage du contenu du programme, mais aussi au développement d’autres compétences et aptitudes.

Plus concrètement, le blended learning :

  • Il rend possible l’apprentissage significatif et personnalisé, ainsi que celui de l’expérience. Les élèves progressent en étant guidés par leur réalité et leurs intérêts, leurs caractéristiques, leur motivation et leurs acquis.
  • Il est orienté vers les standards d’apprentissage, c’est-à-dire les connaissances, les compétences et les capacités qui correspondent à chaque matière selon le niveau.
  • Il se concentre sur le domaine, qui est connu comme mastery learning. L’utilisation de moyens numériques permet d’obtenir toutes les preuves de vérification nécessaires pour l’analyse de l’apprentissage.
  • Elle vise le développement optimal du potentiel de chacun, afin de développer les talents. Tout le monde a du talent, tout le monde peut l’avoir.
  • Il accorde une grande importance aux relations interpersonnelles. L’enseignant guide, les étudiants sont les protagonistes et un espace collaboratif est généré, ce qui forme une authentique communauté d’apprentissage.

  1. Rendez possible l’apprentissage personnalisé et significatif en le transformant en une expérience
  2. Il est orienté vers les normes d’apprentissage selon la matière et le degré
  3. Il est centré sur le Mastery learning, c’est-à-dire sur la maîtrise vérifiable des matières
  4. Il vise le développement optimal du potentiel de chaque étudiant : tout le monde a du talent
  5. Il permet de créer une véritable communauté d’apprentissage dans laquelle les apprenants collaborent et jouent un rôle de protagoniste

Cumuler les bénéfices

Par définition,le blended learning combine les avantages de l’enseignement traditionnel et de l’enseignement en ligne, mais quels sont ces avantages ?

L’enseignement en ligne permet aux enseignants de personnaliser l’enseignement et aux étudiants de définir leur propre rythme d’apprentissage. Chaque étudiant peut se connecter à tout moment et de n’importe où à la plateforme, et y consacrer le temps dont il a besoin pour étudier et faire des activités, puisque le contenu est toujours disponible. De plus, dans le monde en ligne, il est très facile de surveiller l’activité des étudiants et de mesurer leurs progrès, ainsi que de recueillir leurs commentaires.

D’autre part, le support en ligne permet aux ressources et aux activités d’être connectées entre elles avec une grande facilité. L‘apprentissage devient un processus continu et interactif.

L’enseignement en présentiel permet d’enclencher des dynamiques de travail dans lesquelles la collaboration et la socialisation en face à face jouent un rôle principal, ce qui est fondamental pour le développement socio-émotionnel et de maturation des élèves. De plus, le corps professoral peut guider et soutenir chacun d’eux, l’encourager à progresser ou lui faire réviser un point si nécessaire.

La combinaison d’activités présentielles et en ligne offrira aux enseignants un plus large éventail de possibilités, qui, avec une planification appropriée, leur permettront de tirer le meilleur parti des deux mondes.

Quels types de blended learning existe-t-il ?

Il n’existe pas de classification théorique exacte des modèles de blended learning car il s’agit d’un modèle flexible par définition.

Le sens de passer en revue les différents types de blended learning qui existent est de découvrir toutes les possibilités qu’offre cette méthodologie. Les combinaisons sont infinies : il existe des modèles dans lesquels la formation en présentiel a plus de poids, tandis que d’autres modèles ont un impact plus important sur l’apprentissage en ligne.

Certaines approches combinent non seulement un apprentissage mixte ou présentiel avec le ‘en ligne’, mais intègrent également des activités individuelles et un apprentissage de groupe synchrone. Le type de blended learning le plus connu est peut-être la ‘classe inversée’ ou la classe inversée, une modalité d’éducation qui est devenue très populaire en raison des excellents résultats qu’elle offre.

Allons-y : comment mettre en marche le blended learning

comment mettre en marche le blended learning

Pour mettre cette méthodologie en pratique, trois choses sont essentiellement nécessaires : une stratégie, un contenu numérique et une plateforme numérique, sur laquelle le contenu est publié et qui gère le processus d’enseignement-apprentissage comme s’il s’agissait d’une salle de classe en présentiel, un LMS (Système de gestion de l’apprentissage).

De nombreux établissements éducatifs et universités utilisent déjà ce type de plateforme. Concernant les contenus, il existe plusieurs possibilités : les enseignants peuvent créer leurs propres ressources, mettre à jour des contenus existants ou réutiliser des contenus partagés par la communauté enseignante.

Ces étapes vous aideront à créer votre propre stratégie de blended learning.

Que voulez-vous obtenir et comment allez-vous faire pour y arriver ? 

Vous pouvez commencer par définir le quoi et le comment, c’est-à-dire ce que vous voulez réaliser et comment vous allez y parvenir. Il s’agit de définir quelles informations nous voulons transmettre aux étudiants et quelles compétences nous voulons qu’ils développent, ainsi que les outils et les stratégies que nous allons utiliser pour arriver à nos fins.

Quand on parle de blended learning, il est essentiel de prendre en compte les conditions d’accès à internet. De quels moyens dispose notre école ? Et nos élèves ? Le plan doit tenir compte de la situation de chaque élève, ainsi que des moyens dont dispose l’établissement.

Comment sera le processus d’enseignement-apprentissage ?

L’étape suivante consistera à définir quelles parties de l’apprentissage se dérouleront selon les méthodes traditionnelles et quelles parties intégreront l’utilisation de nouvelles technologies. Avec votre expérience, il vous sera facile de décider quelles ressources et dynamiques vous utilisez aujourd’hui qui fonctionnent le mieux pour vous et quelles sont les parties où vos étudiants sont bloqués. C’est le bon moment pour faire des changements !

L’apprentissage comprend généralement une partie théorique et une partie pratique. Lorsqu’une stratégie de blended learning est suivie, à la fois les formats de contenu et les possibilités de rendre ces contenus se multiplient.

Par exemple, le plus évident du point de vue traditionnel est que les explications théoriques soient en présentiel, mais vous pouvez vous enregistrer en vidéo et proposer la partie pratique en classe, même avec une dynamique d’équipe.

Lors de la définition de la séquence d’apprentissage, il est essentiel de calculer le temps nécessaire pour terminer le processus, mais aussi d’équilibrer le travail à l’intérieur et à l’extérieur de la classe. Pour profiter pleinement des bénéfices du blended learning, la stratégie doit permettre de repenser les séances au fur et à mesure en fonction des besoins détectés chez les étudiants.

Il est fondamental d’avoir une planification qui reflète ce que l’étudiant doit faire dans chaque environnement, présentiel et virtuel. Elle devra comporter un plan d’étude hebdomadaire en dosant les tâches quotidiennes et dans lequel il est expliqué aux élèves de manière précise quelles sont les instructions étape par étape, quels sont les objectifs, ce qu’on attend d’eux et comment ils seront évalués.

Quelques exemples de blended learning proposent aux étudiants une vidéo à regarder à la maison avant de commencer un sujet avec aussi quelques questions pour tester leurs connaissances initiales. Ces informations permettront de concevoir les cours en tenant compte des connaissances des étudiants et ainsi d’optimiser les cours en présentiel.

Quelles ressources allez-vous utiliser ?

En clair : des ressources interactives. L’interactivité est essentielle dans une approche de blended learning où les étudiants sont censés construire leur propre apprentissage. Même si vous utilisez un format plus ‘passif’ comme les vidéos, il est important de le faire de manière à ce que les élèves puissent interagir, par exemple en répondant à certaines questions au milieu ou à la fin de la vidéo.

Vous pouvez créer du nouveau contenu ou recycler les ressources que vous possédez déjà, en le mettant à jour pour les adapter à cette approche.

Genially est l’outil tout-en-un pour créer du contenu interactif et animé. Avec Genially, vous pouvez créer des présentations ou des présentations vidéo, des guides, des images interactives, des gamifications telles que des quiz ou des ateliers et toutes sortes de supports de formation numériques.

Inclure l’interactivité et l’animation rendra votre contenu plus attrayant et plus efficace. De plus, Genially offre de nombreux autres avantages à la communauté enseignante :

  • Vous pouvez insérer n’importe quel format de contenu dans un genially : des vidéos, audios, documents, images, GIF… Votre contenu de formation peut être aussi stimulant et attrayant que vous le souhaitez.
  • Partager vos geniallys sur n’importe quelle plateforme pédagogique est possible et très simple : Genially s’intègre à Moodle, Canvas et Google Classroom, ainsi qu’à d’autres outils tels que MS Teams ou Wiris.
  • Genially propose des milliers de modèles conçus par des professionnels. Quel que soit le contenu que vous devez créer, vous n’avez pas à partir de zéro : vous trouverez toujours plusieurs options de modèles et de ressources pour donner vie à vos idées.
  • Dans la section ‘Inspiration’, il existe de nombreuses ressources de formation que d’autres enseignants partagent. Outre le fait d’être du contenu surprenant, elles ont le grand avantage d’avoir déjà été testées. La plupart sont réutilisables, profitez-en pour votre classe !
  • Vous souhaitez que l’ensemble de l’établissement adopte cette approche innovante ? L’initiative Établissement génial propose aux écoles un plan sur mesure pour utiliser Genially et rendre l’apprentissage interactif.

Recyclez vos contenus actuels

Saviez-vous que vous pouvez importer vos Power Points dans Genially ? Vous pouvez les éditer pour ajouter très facilement des effets d’interactivité et d’animation. En un rien de temps, votre contenu deviendra beaucoup plus attrayant.

Votre contenu est prêt ? En avant !

Obtenez du  feedback

Les commentaires de vos étudiants sont le meilleur facteur d’amélioration qui soit. Vous pouvez leur demander de remplir un questionnaire pour donner leur avis ou proposer une discussion en classe sur ce qu’ils ont appris, ce qu’ils ont le plus aimé et ce qu’ils pourraient améliorer.

Améliorer le processus sur la base de ces opinions est le moyen de créer une stratégie de blended learning réussie. D’après l’expérience de l’enseignement, mélanger l’apprentissage en classe avec l’exploration numérique fonctionne très bien pour motiver les étudiants, équilibrer différents rythmes d’apprentissage sans forcer ni limiter personne et améliorer les résultats généraux.

Natalia De la Peña Frade
Natalia De la Peña Frade
Créateur de contenu : j'essaie d'écrire des choses que vous aimez lire

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *