Carte conceptuelle : l’apprentissage significatif devient réalité

5 minutes
Rédigé par: Natalia De la Peña Frade
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Le moment est venu de dire adieu aux notes ennuyeuses et compliquées ! Avec une carte conceptuelle, même les sujets les plus complexes sont faciles à comprendre. Et si vous ajoutez également de l’interactivité et de l’animation, son efficacité est encore renforcée.

Croyez-moi : s’il existe un moyen de faciliter l’étude du système digestif ou du processus de la mitose, c’est bien celui-ci. Découvrez comment tirer le meilleur parti de cet outil puissant.

Qu’est-ce qu’une carte conceptuelle ?

Une carte conceptuelle est la représentation d’informations de manière visuelle et schématique. On y présente les idées en partant de la connexion entre elles.

Les cartes conceptuelles sont un excellent outil pour un enseignement et un apprentissage faciles. L’utilisation de cartes conceptuelles favorise un apprentissage significatif, car elles montrent les informations dans leur contexte et facilitent leur interprétation. Une carte conceptuelle permet de couvrir d’un seul aperçu toutes les idées qui sont liées à un concept et de comprendre le fonctionnement de cette relation.

Elle est utile même si votre style d’apprentissage n’est pas visuel. Il sera toujours plus facile de comprendre et d’assimiler des idées à partir d’un schéma que d’un texte long et complexe.

Les cartes conceptuelles vous aident à structurer et organiser les idées, tout comme à extraire et résumer de l’information.

Vous en tirerez le meilleur parti lorsque vous aurez besoin de comprendre ou d’expliquer la relation entre différents faits affectés à un concept, d’analyser et de comparer deux concepts en mettant en évidence leurs différences ou leurs similitudes. Grâce aux cartes conceptuelles, ils deviennent plus faciles à retenir.

Ils sont également très utiles pour évaluer vos connaissances. Vous avez terminé d’étudier un sujet ? Essayez de créer la carte conceptuelle avec le schéma des idées principales. Vous réaliserez rapidement ce que vous avez appris et quelles parties vous devez parcourir.

Quels éléments une carte conceptuelle comporte-t-elle ?

Les éléments essentiels d’une carte conceptuelle sont les concepts ou nœuds et les relations entre eux.

Les concepts sont représentés par leurs noms enfermés dans un cadre ou un ovale, et les relations sont représentées par des flèches reliant les concepts les uns aux autres.

D’autres éléments pouvant être inclus sont des mots de connexion ou des mots de liaison, qui renforcent le sens des flèches entre les nœuds et les propositions ou phrases courtes qui expliquent les idées de manière synthétisée.

Encore mieux avec de l’interactivité

L’interactivité permet d’organiser les informations en couches. Dans une carte conceptuelle interactive, le contour avec les concepts de base sera montré en première vue et votre public pourra approfondir les informations à son rythme, en interagissant avec les éléments et en découvrant plus de texte, d’images, de vidéos, de GIF ou même audio. Venez voir cet exemple de carte conceptuelle :

Genially permet de créer des cartes conceptuelles et d’ajouter de l’interactivité ou des animations très facilement, sans besoin de savoir programmer. Comme notre œil ne peut éviter de prendre en compte le mouvement, l’animation vous aidera à capter l’attention de votre public sur les points que vous souhaitez.

Types de cartes conceptuelles que vous pouvez créer avec Genially

La carte conceptuelle araignée

On l’appelle ainsi parce qu’elle fait penser à une toile d’araignée. Les informations y sont organisées en plaçant le concept clé au centre de la carte. Les concepts dérivés rayonnent vers l’extérieur tout autour du centre. Elle est très utile pour développer une idée à partir d’un seul concept principal.

Imaginez, par exemple, que vous vouliez utiliser une carte conceptuelle pour expliquer la cellule. Vous pouvez mettre le titre au centre et utiliser les nœuds qui l’entourent pour ajouter la définition, les types de cellules, les éléments qui la composent… Et au sein de chaque nœud vous pouvez mettre autant d’informations que vous le souhaitez grâce à l’interactivité.

Vous pouvez utiliser une carte conceptuelle en araignée pour n’importe quel sujet : classification des animaux, décomposition de la matière, ou les types de création littéraire, elle est très polyvalente !

La carte conceptuelle hiérarchique ou chronologique

Dans une carte conceptuelle hiérarchique ou chronologique, la zone dans laquelle chaque concept apparaît a un sens, ce qui aide beaucoup à comprendre l’information.

Lorsqu’il s’agit d’une carte conceptuelle hiérarchique, l’information est organisée selon son importance, les thèmes principaux apparaissant en haut et, aux niveaux inférieurs, les thèmes qui en découlent. Cela permet de mieux comprendre l’importance d’un élément au sein du système : plus un concept apparaît en bas, moins son importance est grande.

Quant il s’agit d’une carte conceptuelle chronologique, l’information s’organise en fonction de la date où elle a eu lieu. Les lignes du temps sont des cartes conceptuelles chronologiques. Il s’agit d’une ressource très utile pour comprendre le déroulement d’un processus ainsi que l’ordre de ses étapes.

Comment réaliser une carte conceptuelle

À l’instar de ce qui se passe avec les cartes mentales, pour créer une carte conceptuelle, vous n’avez besoin que d’un crayon et de papier. Mais ce sera beaucoup mieux si vous le faites en ligne : ce sera beaucoup plus attrayant et infiniment plus facile à éditer. De plus, vous pouvez ensuite le partager avec qui vous voulez.

  1. Commencez par un croquis sur papier. Ne vous souciez pas du design, essayez seulement de définir les idées centrales. La clé est la façon dont les idées sont liées les unes aux autres.
  2. Une fois que tout est clair sur les idées que vous souhaitez montrer dans le schéma, rassemblez les informations supplémentaires que vous allez placer dans la deuxième couche, dans les boutons interactifs. Plus le contenu additionnel est varié, plus votre contenu sera attrayant. Ajoutez des images puissantes pour illustrer les concepts encore plus visuellement ou des vidéos pour le rendre plus divertissant.
  3. Tout intégrer dans votre carte conceptuelle ne vous prendra que quelques minutes. Utilisez l’un des modèles Genially pour diffuser vos idées. Vous avez déjà vu qu’il existe les designs les plus variés.

ilustracion genially

Si vous avez besoin d’aide pour ajouter de l’interactivité, apprenez à le faire en quelques minutes

Comment vous le trouvez ? Si vous voulez que d’autres personnes profitent de votre création, vous pouvez la rendre réutilisable ou bien l’afficher sur votre profil social. Si vous n’avez pas encore activé le vôtre, vous pouvez le faire rapidement sur votre profil de Genially. Vous aurez alors une banque de ressources des plus complètes. 

Natalia De la Peña Frade
Natalia De la Peña Frade
Créateur de contenu : j'essaie d'écrire des choses que vous aimez lire

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *