La colorimétrie : l’art de choisir les couleurs d’un design graphique efficace

6 minutes
Accueil

Elle influence fortement les contenus  de vos réseaux préférés, vous la trouverez dans les filtres d’Instagram et partout dans les magazines de modes et l’univers du numérique. Et pourtant elle reste pour beaucoup, un mystère irrésolu. La colorimétrie est là pour rester et pas seulement dans le domaine de la beauté, le graphisme lui fait la part belle. 

Vous souhaitez savoir quelles couleurs mettent vos créations en valeur et laisser tout le monde béat d’admiration… Poursuivez votre lecture !

Les 4 saisons : le royaume des nuances

Procédons par étapes et demandons-nous d’abord ce qu’est la colorimétrie : C’est la science des couleurs ou plus exactement de leurs proportions. Cette science est, avant tout, une question d’harmonie : en fonction de la taille de la page blanche ou du modèle qui vous inspire, certaines teintes feront un plus bel effet que d’autres.

Il est temps d’entrer dans les détails.  On peut séparer les tonalités en catégories, c’est une question de température : alors couleurs chaudes ou couleurs froides ? Et ces deux catégories se retrouvent subdivisées au sein de 4 saisons. Pour savoir à quelle saison correspondent les couleurs de votre modèle, observez les nuances de chaque élément. 

  • Printemps : Vous avez aimé celui de Vivaldi ? Attendez un peu de voir ses composantes en colorimétrie. Des couleurs chaudes, lumineuses, claires… Une palette où le vert, le corail ou encore le jaune sont à l’honneur.  
  • Eté : l’été, c’est l’odeur de la crème solaire,des apéros à rallonge, de la plage et des humeurs joyeuses et légères.  Mais c’est aussi une palette de couleurs douces aux tons froids. En été, place aux pastels : bleu ciel, vert d’eau, rose poudré… comme ces macarons par exemple.
  • Automne : un lit de feuilles rougeoyantes, des châtaignes dans la cheminée et des couchers de soleil orangés qui se perdent dans le paysage : voici venir l’automne et sa palette ! Orange, moutarde, marron, vert olive… des couleurs romantiques à souhait. 
  • Hiver : Si cette saison était un personnage Disney, ce serait certainement Yzma, la méchante de Kuzco, bleu électrique,  violet, magenta… Des tonalités sombres, froides et audacieuses,  qui lui vont comme un gant. 

La psychologie des couleurs

Si vous pensiez que le rouge était pour Gryffondor et le vert pour Serpentard, nous sommes navrés mais la théorie des couleurs est bien plus complexe que l’univers de J.K. Rowling. Voilà qui est dit. C’est vrai, les couleurs influencent nos émotions un peu comme quand un tube de votre enfance passe à la radio, mais il faut reconnaître que la psychologie des couleurs dépend aussi de facteurs sociaux, culturels et même vitaux. Parfois, l’expérience personnelle d’une personne change sa perception des choses. 

Tenir compte de ces éléments lors de la conception d’un projet est dès lors essentiel. Prenons un exemple : la perception du blanc dans une présentation en France ou dans un pays oriental.  

Voici les étapes à suivre pour définir les couleurs adaptées à votre contenu.

  1. Analyser d’autres projets

Si vous êtes sur le point de créer une présentation, observez les couleurs de projets relatifs au sujet qui vous intéresse.  Dans la section Inspiration vous trouverez de nombreux modèles créés par la communauté de Genially susceptibles de vous inspirer une sélection chromatique.  

  1. Étudiez les couleurs

Quel message souhaitez-vous transmettre à votre clientèle ? Que souhaitez-vous dire à votre public ? Avertissement : à première vue, c’est une évidence, mais il est essentiel de se poser ces questions avant d’aborder un nouveau projet. Cette étape vous aidera à définir comment transmettre vos valeurs en couleurs. 

  1. Justifiez vos choix

Vous avez bien lu ! Oui c’est très utile quand un client un peu trop curieux (vous y avez pensez aussi, mais nous ne le dirons pas ici), vous demande le pourquoi du comment de votre choix chromatique. Mais ça l’est aussi, et surtout, pour doter le projet de bases solides en termes de stratégie de marque.  

  1. Jetez un œil autour de vous

Immergez-vous dans le contexte. Basez-vous sur la nature, l’environnement ou le domaine de votre projet et faites le plein de références actuelles pour gagner les faveurs de votre public.  Un conseil ? Revoyez vos classiques, d’E.T à Jurassic en passant par Amélie Poulain : vous trouverez forcément des idées géniales. 

Dites-nous à quoi servent vos créations et nous dirons quelle est leur couleur.

Saviez-vous que l’œil humain peut distinguer jusqu’à 1000 couleurs ? Choisir la couleur idéale d’un projet n’est pas chose facile, mais avec ces quelques astuces basées sur la psychologie des couleurs et la colorimétrie, ça ne vous prendra que quelques instants. 

  • Présentations et vidéos

Voici des alliés pour réaliser des pitchs, des decks et de beaux contenus numériques. Pour que votre public n’ait d’yeux que pour votre présentation, optez pour les couleurs de l’hiver comme le bleu foncé par exemple . Il offre à votre contenu un sentiment de calme et un aspect solide et  professionnel.

Et à quoi associer un ton hivernal ? Comme pour tout dans la vie, rien n’est absolue, mais, en général, les couleurs vives et froides s’associent facilement avec celles de l’été, comme le rose poudré ou le vert d’eau.  En bref les couleurs douces et légères créeront un joli contraste associées avec  des tonalités plus fortes et synonyme de stabilité. 

Vous vous demandez comment bien  présenter votre rapport ? On vous dit tout ! 

  • Gamifications 

Des quizs, des jeux, des escapes games… Ce type de créations à toujours (ou presque), un objectif précis : s’amuser. Alors choisir la bonne combinaison de couleur, celle qui donnera au public envie de participer au show, c’est essentiel. 

Les couleurs chaudes sont dynamiques et transmettent de l’enthousiasme, du bonheur, de la vitalité. Des couleurs automnales, de beaux oranges, des jaunes ensoleillés et des verts nuancés de notes plus froides avec des nuances printanières comme un bleu ciel ou un vert menthe à l’eau pourraient faire l’affaire. De toute façon Pantone n’a déconseillé aucune couleur pour vos gamifications, alors, n’oubliez pas l’idée c’est de marquer les esprits avec des contenus splendides.  

  • Infographies

Des cartes, des timelines, des diagrammes, des one-pagers… Sélectionner les couleurs  de vos infographies n’est pas toujours simple et votre choix dépendra en grande partie des données et des informations que vous souhaitez transmettre à votre audience.  Ce qui est sûr, c’est qu’un fond sobre est la clé pour que vos données captent l’attention du public.  Ainsi, les fonds noirs, blancs, bleus foncés peuvent être vos alliés.  

Quant aux graphiques, tenez compte du fait que les couleurs douces mais vives – et non pas criardes – sont celles qui captent le mieux l’attention de votre audience de par leurs capacités à stimuler nos neurones : orange, bleu, rouge, vert… optez pour une harmonie printanière pour faire raconter des histoires à vos chiffres. 

  • Des rapports et des dossiers

Si vos rapports étaient une personne, ce serait Billie Eilish. L’art de garder son sérieux tout en jouant avec les couleurs. Ici la sobriété est toujours de mise, pour apporter une note d’élégance et de professionnalisme. 

Choisissez des couleurs hivernales brillantes comme le jaune, le rouge et même le vert ou des couleurs estivales comme le rose ou le bleu pastel. Tout est possible, tant que les contrastes au sein de votre palette restent raisonnables et donnent à votre projet un style uniforme. Laissez tout le monde béat d’admiration ! Et si vous voulez savoir comment sélectionner la palette idéale pour votre genially, jetez un œil à ce post. 

Vous avez aimé ces quelques conseils ? La colorimétrie n’a plus de secrets pour vous ? Nous attendons vos réponses en commentaire !

Marina López
Marina López
L'écriture comme lutte contre le chaos. Virginie Despentes

Suggérés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sticker genially

La création de contenu interactif est un vrai jeu d'enfant

Un plan gratuit sans date d’expiration, parce qu’on est pas des jambons.