3 astuces pour donner une bonne première impression lors de vos formations

8 minutes
Rédigé par: Philippine Flambard

En tant que responsable de formation ou formateur en entreprise, vous le sentez bien : vos apprenants peinent à finir leurs parcours de formation, ou à appliquer les compétences qu’ils ont développées une fois revenus à leur poste de travail. 

Et vous en êtes sûr : ce qui manque à vos formations, c’est une touche de dynamisme, qui vient animer les collaborateurs, les mettre en action face à leurs nouveaux apprentissages, permettant d’augmenter vos taux de complétion.

Ainsi, comment créer l’émulation autour de vos parcours de formation, et donner une bonne première impression qui motivera les apprenants à monter en compétences ? Découvrez dans cet article 3 conseils d’experts en pédagogie digitale pour créer l’effet waouh tant recherché, et ce dès le début de vos formation.

Conseil n°1 : Proposer des formations ludiques 

Prendre le temps de choisir la bonne modalité de formation

À l’heure où les outils digitaux ont investi le monde de la formation professionnelle, vous, formateur, disposez d’une multitude de modalités de formation à votre disposition pour rendre vos cours engageants et dynamiques

Si l’époque est loin d’avoir sonné le glas du présentiel, toujours aussi attrayant pour bon nombre de collaborateurs, prenez le temps de saupoudrer vos parcours de formation d’une touche de digital. 

Le Blended Learning 

En ce sens, le Blended Learning est l’une des modalités de formation qui peut vous aider à laisser une bonne première impression aux apprenants. Le principe ? Vous mêlez des passages en présentiel et des passages en e-learning dans un parcours pédagogique fluide. L’alternance entre ces différentes modalités de formation permet de créer un rythme dynamique, et les modalités digitales sont plus engageantes pour bon nombre de collaborateurs (notamment les plus jeunes d’entre eux !). 

Cependant, pour réussir l’exercice du Blended Learning, il vous faut réussir à choisir la modalité adéquate selon le moment de la formation. Par exemple, privilégiez le présentiel pour la découverte de la thématique de la formation ou le partage d’expérience, et préférez mettre en place des modules e-learning pour des parties plus “théoriques”, que les collaborateurs peuvent consulter à leur propre rythme. Après tout, tout le monde n’apprend pas au même rythme !

Le Mobile Learning

Et si vous profitiez également de l’attrait de vos apprenants pour les formats mobile (sur smartphone) pour mettre en place le Mobile Learning dans votre formation ? Cette modalité pédagogique, qui consiste à laisser les collaborateurs accéder au contenu de formation depuis un téléphone ou une tablette, leur permet de se former selon leur rythme de vie personnel. 

Dans vos modules de Mobile Learning, vous pouvez bien sûr mettre à disposition des apprenants du contenu de formation “traditionnel” (par exemple, les présentations que vous donnez), mais aussi inclure des formats plus ludiques et engageants, comme la vidéo ou les quizz. 

Qui plus est, le Mobile Learning apporte une dimension véritablement collaborative aux apprenants. Pensez à inclure un forum à votre application de formation à distance, pour que vos apprenants puissent interagir non seulement avec leurs pairs mais avec les experts qui interviennent lors de la formation !

Le Collaborative Learning

Connaissez-vous le Collaborative Learning ? Il s’agit d’une méthode d’apprentissage qui suppose que chaque collaborateur de l’entreprise peut partager son expertise et son savoir-faire auprès des autres, et vient à son tour nourrir les formations dispensées. 

Le principe est simple : depuis une plateforme de formation qui met en avant le Collaborative Learning, chaque collaborateur peut venir créer ou mettre à jour un contenu de formation, en y intégrant son expertise et en posant des questions ou en réagissant au contenu.

Cette méthode est particulièrement gagnante, tant elle permet de capitaliser sur les expériences de chacun, et de créer un sentiment d’unité et d’appartenance à l’entreprise. De quoi motiver vos apprenants un peu plus ! 

Intrigué par cette méthode ? Prenez le temps de découvrir comment créer un environnement de Collaborative Learning.

Gamifier vos contenus de formation

On parle beaucoup de gamification, ce principe pédagogique qui suppose d’utiliser les mécaniques du jeu ponctuellement dans le parcours de formation, pour améliorer l’engagement des collaborateurs et favoriser l’aspect ludique des apprentissages. 

N’hésitez pas à mettre en place des formats pédagogiques gamifiés dans vos parcours, tels que… 

  • Des quizz
  • Des questionnaires à choix multiple
  • Des badges et récompenses lorsqu’un exercice a été réussi
  • Des chronomètres qui permettent de mettre une touche de challenge dans une tâche pédagogique… 

Tous ces éléments motiveront vos apprenants à finir leur parcours avec brio, et ancreront durablement leurs nouvelles compétences dans le temps.

 

Utiliser des outils d’apprentissage interactif

Et si vous voyez au-delà des traditionnels PowerPoint de formation ? Les outils d’apprentissage interactif viennent à la rescousse des formateurs en quête de dynamisme, pour les aider à créer des supports de formation qui mettent l’apprenant en action lors de sa formation. 

Grâce à la bonne plateforme de création de support pédagogique, les outils traditionnels de formation peuvent devenir interactifs. Les traditionnelles présentations vont nécessiter que l’apprenant clique pour découvrir d’autres éléments, les infographies s’animent, les guides également… De quoi faire rendre vos collaborateurs acteurs de leur montée en compétences ! 

Envie d’améliorer les taux de complétion de vos cours grâce à l’apprentissage actif, et à l’apport des neurosciences sur le monde de la formation ? Téléchargez l’ebook “Atteignez vos objectifs grâce à la science”, et faites de vos formations des moments de montée en compétences inoubliables. 

Conseil n°2 : Impliquer l’ensemble des collaborateurs dans vos formations

Faire intervenir vos experts lors de la création des cours

Si vous avez mis en place le Collaborative Learning dans votre entreprise, vous avez déjà fait intervenir dans la création des modules de formation des experts d’une ou plusieurs thématiques que vous abordez dans vos cours. Et si vous invitiez ces experts à intervenir dans vos sessions de formation ?

Le fait de les inclure, soit dans vos passages en présentiel, soit via des classes virtuelles ou des MOOC, présente des avantages non-négligeables : 

  • Ils dynamisent la formation : l’intervention de ces tierces personnes créée de l’interactivité, en mettant l’apprenant au centre de son apprentissage. L’expert peut par exemple mettre en avant son retour d’expérience sur un sujet précis, pour déclencher des conversations entre les apprenants. 
  • Ils viennent ancrer les apprentissages dans le cadre professionnel : l’expert vient expliquer comment ces compétences, savoir-faire et savoir-être lui permettent d’être performant à son poste de travail, et comment il les met en action dans son quotidien professionnel. 

Faire remonter les besoins de formation de tous vos collaborateurs

Vous le savez bien : une formation qui laisse une bonne impression aux apprenants, c’est avant tout une formation adaptée à leurs besoins réels. 

Vous avez sans doute déjà l’habitude de vous appuyer sur les besoins remontés par les collaborateurs (notamment via les managers ou les entretiens d’évaluation annuels) pour concevoir vos modules de formation.

Pour passer à l’étape supérieure, et véritablement laisser une bonne impression à vos apprenants, faites de la formation elle-même un moment où les collaborateurs peuvent vous remonter leurs besoins. Il peut s’agir de besoins identifiés au préalable, ou bien qui émergent au fil de leur montée en compétences. 

Pour ce faire, veillez à inclure dans des moments-clés de la formation un échange ouvert, dans lequel les apprenants peuvent vous faire un retour d’expérience. Motivez-les en toute transparence, non seulement à juger de la qualité de la formation qu’ils ont suivi, mais également à oser présenter d’autres besoins qu’ils ont identifiés. 

Permettre aux apprenants de réagir lors de vos cours

Fini le temps où l’apprentissage se déroulait sous le format “professeur sachant – élève apprenant” ! Désormais, pour rendre vos formations attractives et permettre une montée en compétences agréable, vous devez permettre à vos apprenants de participer activement lors de vos cours

Cela peut passer par plusieurs actions : 

  • Dédier une partie des formations en présentiel ou des classes virtuelles à des moments de partage d’expérience, de réflexion active autour d’une problématique,
  • Co-construire les savoirs, savoir-faire et savoir-être avec eux, en vous basant sur leurs compétences actuelles,
  • Inclure dans vos outils de formation des lieux d’échange (entre le formateur et les collaborateurs, mais également entre pairs) : réseau social apprenant, forum… 

Rappelez-vous : à plusieurs, vous êtes plus forts et vous mènerez vos apprenants plus loin !

Conseil n°3 : Créer des parcours de formation clairs 

Faire évoluer le contenu de formation existant

Rien de pire pour laisser une mauvaise impression à un apprenant que de lui proposer un contenu de formation périmé, qui présente des informations obsolètes !

Veillez donc à toujours vérifier que votre contenu de formation existant est à jour avant une nouvelle session de formation. Par exemple, les éléments réglementaires ou méthodologiques que vous transmettez à vos apprenants sont-ils corrects ? Vos supports de formation sont-ils toujours au top de leur qualité ?

Pour être sûr de cela, n’hésitez pas à faire intervenir directement sur votre outil de formation les experts en la matière : vous gagnez ainsi un temps précieux. Le Collaborative Learning, par le biais de réactions, dont on parlait plus haut, permet aux apprenants de commenter, réagir aux commentaires et indiquer si un contenu n’est plus à jour.

Créer un groupe pilote pour tester vos parcours

Et si, avant de lancer votre formation en grande pompe, vous testiez en amont votre parcours via un groupe pilote ? Le principe : vous rassemblez quelques collaborateurs (apprenants et experts de la thématique de formation) pour suivre le parcours de formation en avant-première, et vous leur demandez de repérer les incohérences, les incompréhensions et les axes d’amélioration. 

Si vous vous lancez dans cela, attention à bien leur proposer un process clair pour vous remonter les axes d’amélioration. Indiquez-leur clairement sur quels éléments leur attention doit particulièrement être portée (outils, supports, contenu…), ou encore sous quel format ils peuvent vous envoyer leurs retours.

Utiliser une plateforme de Collaborative Learning

Si vous souhaitez déployer dans votre entreprise le principe du Collaborative Learning, il vous faudra une plateforme comme 360Learning, adaptée à ce mode de formation. Celle-ci doit laisser la possibilité à chaque collaborateur d’y créer et modifier des cours, pour favoriser la transmission des compétences à l’intérieur de l’entreprise, même quand l’apprenant s’en va. 

Les bénéfices ne se font pas attendre ! Une telle plateforme permet de gagner en agilité dans la conception de formations, mais aussi de développer une culture d’entreprise axée sur la montée en compétences, le développement des carrières et aspirations de chacun.

Grâce à une telle plateforme, les collaborateurs peuvent non seulement consommer le contenu d’une formation à laquelle ils se sont inscrits, mais aussi accéder à des formations de manière libre, au gré de leurs besoins et envies. 

Envie de vous lancer dans le Collaborative Learning comme il se doit ? Regardez ce webinar de Genially et 360Learning et maximisez vos résultats de formation avec l’apprentissage interactif. Vous pourrez apporter une réelle valeur ajoutée à vos apprenants lors de vos formations, en marquant durablement leurs esprits !

Philippine Flambard
Philippine Flambard
Content Lead of 360Learning

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.