22 conseils pour rendre vos présentations plus originales sans Power Point

6 minutes
Rédigé par: Javi Rubio
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Sommaire

Pensez-y. Combien de présentations interminables avez-vous vues dans votre vie ? Combien de présentations PowerPoint pleines de données et de minuscules typographies avez-vous vues ? Combien d’orateurs avez-vous vus lire leurs propres diapositives ? Mais est-il facile de voir la paille dans l’œil de quelqu’un d’autre. Combien de présentations avez-vous faites ? Avez-vous réussi à faire participer votre public ?

J’aimerais contribuer à réduire le nombre de bâillements lorsque vous faites une présentation publique, essayer de la rendre attrayante et utiliser certains des outils et techniques pour la rendre mémorable. Votre marque personnelle est en jeu, il est temps de l’exercer et de sortir de la zone de confort par la grande porte.

Vous pouvez diviser le processus de création d’une présentation en 3 phases ::

  • Préparation : situation initiale, rassemblement et visualisation.
  • Conception et contenu : le contenant et le contenu doivent aller de pair.
  • Présentation : c’est votre moment, vous êtes le centre de l’attention.

On pourrait dire qu’une présentation n’est rien d’autre qu’un événement. Un événement social dans lequel vous êtes le protagoniste et vous disposez d’une période de temps pendant laquelle votre public cible (auparavant segmenté) va adopter une attitude positive pour écouter votre message. C’est donc une occasion unique, essayons de ne pas la gâcher.

Nous nous souvenons tous de la façon de faire de la publicité, c’est-à-dire du marketing, il y a quelques décennies. Comment les arguments, la raison, ont été ce qui a prévalu. Cependant, nous sommes maintenant habitués à une communication à double sens, émotionnelle, qui nous raconte des histoires et nous fait vivre des expériences. Communiquons-nous comme aujourd’hui ou communiquons-nous encore comme il y a des années ? Avez-vous essayé de faire des présentations en ligne ?

Réussir une présentation mémorable et agréable est une chose qui requiert de multiples aspects. Dans ce cas, grâce à l’expérience et à la recherche, j’ai sélectionné 26 points qui vous aideront à faire une présentation publique plus efficace.

Étapes pour créer une bonne présentation

La préparation

Comme l’a dit Abraham Lincoln, “Donnez-moi six heures pour abattre un arbre et je passerai les quatre premières à aiguiser la hache.”

  1. Commencez sans ordinateur, pensez globalement, faites la structure, visualisez ce que vous voulez qu’il se passe dans votre présentation.
  2. Il y a un certain nombre de questions importantes que vous devez vous poser :

Combien de temps ai-je ? Ne pas finir dans le temps établi peut sembler non professionnel, mais continuer après le temps établi peut être ennuyeux.

Qui est mon public ? Un bon pourcentage de réussite dépend de cette question et de l’adaptation de la présentation à votre public.

À quoi ressemblera ma présentation ? Il est essentiel de savoir ce que vous allez dire et comment vous allez le dire.

S’ils doivent se souvenir de 2 ou 3 concepts, quels seraient-ils ?

La règle des 10-20-30 de Guy Kawasaki (@GuyKawasaki). Ce gourou du marketing explique que pour faire une présentation réussie, 10 diapositives, 20 minutes et une typographie pas inférieure à 30 points devraient suffire.

  1. Nous nous souvenons de 10 % de ce que nous lisons, 20 % de ce que nous entendons, 30 % de ce que nous voyons, 50 % de ce que nous voyons et entendons, 70 % de ce que nous disons et 90 % de ce que nous faisons. Si nous voulons être mémorables, votre public doit entrer en action.
  2. La communication émotionnelle garantit l’engagement : les données et les statistiques apportent confiance et crédibilité.
  3. Nous n’avons pas seulement des images et du texte pour faire notre présentation : nous pouvons utiliser des vidéos, des gifs, des infographies interactives, des liens externes, de l’interactivité sous forme de pop-up, etc.
  4. Il a été démontré que notre cerveau est activé à certains moments lorsque nous écoutons des données et des arguments, lorsque nous écoutons des histoires, il s’illumine comme un arbre de Noël. D’où l’importance de la narration ou storytelling.

Début et fin

  1. Faisons de notre présentation un outil de marketing et de nous-mêmes une marque personnelle. Cela ne peut se faire qu’avec de la créativité et de la valeur ajoutée. Faisons la différence !

Conception et contenu de vos diapositives

Un modèle de diapositives très bien rangé nous permettra d’être mieux compris. Un modèle modifié en fonction du contenu nous donnera plus de dynamisme et suscitera des attentes.

Un modèle de diapositives très bien rangé nous permettra d’être mieux compris. Un modèle modifié en fonction du contenu nous donnera plus de dynamisme et suscitera des attentes.

  1. Une bonne typographie aide à faire une bonne présentation. Un mauvais choix de polices de caractères peut la détruire. Je ne vous recommande pas d’être excessivement “créatif”, une police de caractères élégante, simple et lisible est synonyme de succès. Évitez les polices manuscrites et scriptes. Et n’oubliez pas, en cas de doute : l’Helvétique : )
  2. Une idée par diapositive, une phrase. Évitez les corps de texte, les paragraphes avec de très petits caractères. Dans ce cas, votre public lira au lieu d’écouter.
  3. La première chose que l’œil humain perçoit est le mouvement. Donnez du dynamisme à votre présentation.
  4. Règle 5x7x7. N’utilisez pas de titres de plus de 5 mots. Ne faites pas de paragraphes de plus de 7 lignes. N’utilisez pas plus de 7 mots de large dans un paragraphe.
  5. Les listes numérotées attirent davantage l’attention que les points.

Comment faire des présentations amusantes

  1. Les arrière-plans fantaisistes (dégradés, textures…) sont les ennemis de la lecture facile. Un fond blanc facilitera toujours les choses.

L’exposition

Vous êtes l’élément visuel numéro un de la présentation.

  1. Le ton doit être en accord avec le contexte. Dans un symposium sur une réglementation juridique particulière, vouvoyer peut être requis, un ton plus sérieux et plus élégant. Dans un séminaire sur l’éducation et la technologie, il serait plus approprié de tutoyer et utiliser un ton plus frais et plus proche.
  2. Si nous la faisons assis, nous devrions essayer de ne pas être monotones et de contrecarrer la passivité en termes de langage corporel par un discours intéressant.
  3. Si nous la faisons debout, elle sera plus dynamique, mais nous devons essayer de ne pas déranger à notre public. Ancrez un pied à un endroit et ne bougez que l’autre, ne tournez jamais le dos au public, ne lisez pas les diapositives. Si vous êtes nerveux et que vous ne savez pas quoi faire de vos mains, tenez quelque chose (un stylo, par exemple).
  4. Gardez votre calme et profitez de votre présentation. Et si vous êtes nerveux, n’hésitez pas à le dire.
  5. Le moyen utilisé est important. Il existe de nombreux programmes qui proposent des présentations plus dynamiques et plus attrayantes que le très utilisé PowerPoint. Voici quelques alternatives :

Avec Genially, vous pouvez réaliser toutes sortes de ressources numériques telles que des présentations, des affiches, des infographies, des cartes, des microsites… et leur donner de l’interactivité et du dynamisme.

Recommandations pour faire une bonne présentation :

Arrivez plus tôt dans la salle, avec le temps nécessaire pour résoudre tout type d’incident.

  • Étudiez bien qui sera votre public cible.
  • Répétez votre présentation. C’est là que réside une partie de votre succès.
  • Vérifiez quelles présentations, études, publications ont été faites sur votre sujet. N’oubliez pas de regarder les tutoriels vidéo sur Youtube. Regardez toujours les meilleurs.
  • Si vous êtes nerveux, concentrez votre attention sur les personnes assertives. Vous reconnaîtrez rapidement qui elles sont et elles vous transmettront confiance et sécurité.
  • Chaque fois que vous le ferez, vous vous améliorerez. Tout dans cette vie est une question de pratique.
  • Le début et la fin sont fondamentaux. Un bon début attire l’attention, une bonne fin améliore le reste de la présentation.
  • N’oubliez pas de vous présenter, de parler brièvement de vous. Lorsque vous dites au revoir, laissez un moyen de vous contacter.
  • Dites merci.
  • Profitez de votre présentation et faites-la Génial ! 

Modèles pour vos présentations sans PowerPoint

Javi Rubio
Javi Rubio

Posts recommandés

Vous voulez recevoir toutes les nouveautés de l’univers Genially ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *