L’éducation émotionnelle en classe : apprendre à se connaître et à exploiter son potentiel

7 minutes
Rédigé par: Ruth Martín

Reconnaissez-le, ce prof qui a marqué votre vie scolaire aura toujours une place dans votre cœur. Et maintenant que c’est à vous d’enseigner, votre reconnaissance à encore grandi. Mais, qu’est-ce qui vous plaisait tant dans ses cours? Sa passion pour la matière ou sa capacité à expliquer des sujets compliqués ? 

Peut-être que ses cours étaient les plus drôles. Ou peut-être, oui, peut-être qu’il/elle était très sympa et s’assurait à chaque cours que vous étiez à votre aise  dans sa classe et vous aidait à développer tout votre potentiel. 

Tous  les professeurs peuvent être géniaux à leur manière, et pas seulement parce qu’ils connaissent leur sujet et contrôlent la gestion des cours à 200%. Un enseignant peut avoir la capacité d’enseigner à un élève à gérer ses émotions, à mieux se connaître, à s’écouter et à  déployer son potentiel

De nombreuses études psychologiques le montrent : les émotions positives lors de l’apprentissage favorisent un apprentissage à long terme et plus concret. 

La source du problème est bien  là, nous ne savons pas toujours identifier,  comprendre ou mettre des mots sur nos émotions. Et cela peut vite provoquer frustrations et malentendus. 

Si ça vous arrive à vous adulte, pensez un peu aux jeunes, à l’âge où on en apprend chaque jour un peu plus sur le monde qui nous entoure. Offrir aux élèves une éducation émotionnelle au plus vite s’avère essentiel. 

Mais, c’est quoi finalement “l’éducation émotionnelle”, quels en sont les objectifs et comment pouvons-nous les incorporer à nos cours ? Si vous continuez votre lecture, vous saurez bientôt tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet. 

L’éducation émotionnelle, qu’est-ce que c’est ?

L’éducation émotionnelle, c’est apprendre à identifier, comprendre et gérer émotions et sentiments. Afin de pouvoir les exprimer de manière efficace, établir des objectifs positifs et développer plus d’empathie, ce qui est essentiel pour reconnaître et comprendre les émotions et les sentiments des autres. C’est via ce processus que se forme l’intelligence émotionnelle.    

C’est pour cette raison que l’éducation émotionnelle dans le cadre scolaire a beaucoup d’impact sur le comportement de l’élève, influence son apprentissage et son développement personnel. Mais ce n’est pas tout !   L’apprentissage socio émotionnel aide les enseignants à mieux comprendre leurs élèves, en leur permettant de proposer des activités qui génèrent motivation et émotions positives chez ces derniers.  

Alors, c’est tout bénef’, non ? Exactement ! Enseigner l’intelligence socio émotionnelle en  classe profitera à tout le monde. Voici quelques-unes  des meilleures raisons de se lancer.

7 raisons d’intégrer l’éducation émotionnelle à vos cours

Vous le savez déjà, pour les profs qui dit franchir le seuil de la classe dit nouvelles aventures. Parfois vos élèves sont des amours et tout se passe à merveille (un conseil : profitez-en !). Parfois au contraire : vous n’y comprenez rien, mais ils se transforment tout à coup en de véritables démons. 

Bonne nouvelle, Enseigner à vos élèves les clés et les capacités dont ils ont besoin pour la gestion de leurs émotions et le développement de leur intelligence émotionnelle est possible. Le plus tôt sera le mieux, plus ils commencent  jeunes, plus vite ils gèrent leurs émotions et gagnent en empathie vis-à-vis des autres. 

Quand vos élèves maîtrisent tout ça, des choses merveilleuses se produisent : 

  1. Ils deviennent plus conscients de leur personnalité et de la place qu’ils occupent dans le monde.
  2. Leur confiance et leur amour-propre  grimpent en flèche, ils découvrent leurs points forts et là où ils peuvent mieux faire. 
  3. Ils visent la croissance et le progrès constant.
  4. Ils sont plus motivés dans leur  apprentissage et veulent en savoir toujours plus.
  5. Ça leur donne envie d’améliorer leurs relations avec le reste de la classe et de l’école.
  6. Ils participent plus activement et leurs résultats scolaires s’améliorent.
  7. Ils développent des compétences en matière de prise de décision responsable et de réflexion.

C’est la journée parfaite pour commencer à développer ces compétences en cours, n’est-ce pas ? Suivez le guide !

Comment introduire l’éducation émotionnelle en cours : 

Nous avons parlé des avantages et des profits que l’enseignement des capacités émotionnelles peuvent apporter à vos cours. Vous pensiez que nous allions vous laisser en plan, sans vous donner plus d’informations pour exploiter tout ça pleinement avec vos élèves? No way ! On vous a préparé des idées et des activités inspirantes, commencez à introduire l’éducation émotionnelle en classe dès maintenant. 

On vous a mâché le travail avec des templates sur Genially, les voici : 

Laissez réfléchir vos élèves, qu’ils prennent les décisions eux-mêmes

Génial, vous avez trouvé un sujet qui inspire et motive toute la classe, voyons comment l’exploiter pleinement. Les choses  sérieuses commencent maintenant. Mais avant-tout, n’oubliez pas : Si votre objectif est d’impliquer vos élèves dans leur apprentissage socio émotionnel, il ne suffit pas de choisir une activité au hasard et de “laisser la magie opérer”. 

Donnez leur l’opportunité de faire ce qu’ils aiment  : s’exprimer librement et sentir qu’ils font partie du groupe. Comment ? Avec des activités et des dynamiques d’équipe. Leur mission ? débattre les causes et les conséquences des émotions ressenties dans différents scénarios. C’est parfait si vous commencez à vous intéresser à l’éducation émotionnelle avec eux ; Ils apprendront à identifier et à définir toute une gamme d’émotions. 

Ce dictionnaire vous offre une ressource que vous pouvez consulter chaque fois que vous abordez le sujet des émotions. Il donnera également lieu au fil de l’année à toutes sortes d’observations : comment nous manifestons les émotions? Quelles émotions provoquent-elles? Comment nous sentons-nous ? Que faire pour les affronter? Quels mots y poser ou encore comment détecter les émotions de l’autre ?

Créer un dictionnaire des émotions, avec des templates comme ceux-là, c’est très mais vraiment trèès facile :

Hey pssst! Ils ne doivent pas en perdre une miette ? Intégrez l’interactivité  Zoom aux images et elles s’emparent de l’écran en un clic. Et si  chaque image exprimait une émotion ? Pour conceptualiser cette idée, attribuez-leur des fichiers audio.

Le storytelling à l’honneur

Vous souvenez-vous du dernier film ou de la dernière série qui vous a ému? Était-ce les effets spéciaux, la qualité de l’image ou les costumes des acteurs ? Ces détails y ont peut-être contribué, mais au fond, ce qui a vraiment de l’impact sur nos émotions, ce sont les histoires.

Un beau récit, des rebondissements, des personnages pour lesquels vos élèves développent de l’empathie, voilà une ressource au top pour mieux connaître nos émotions. Intéressez vous aux intérêts et aux inquiétudes de vos élèves. Vous déciderez ensuite quelle histoire leur raconter et pourquoi. Vous y êtes ? Il est tant de créer des ressources et du contenu pour donner vie à votre storytelling. 

Vous pouvez par exemple, utiliser une BD comme celle-ci pour raconter votre histoire. Choisissez les personnages, éditez les bulles et sélectionnez des scénarios multiples. L’objectif : créer une histoire qui fonctionne  pour vos élèves.

Ah d’ailleurs… par les créateurs de  ‘Créer un genially en un clin d’oeil’ et ‘Enseigner avec des expériences d’apprentissage géniales ’nous vous présentons :

“Comment télécharger un genially en vidéo MP4”

Vous avez  un plan Édu Pro ou Master ? Vous pouvez télécharger et partager vos geniallys au format vidéo et surprendre vos élèves avec des projets spectaculaires. L’oscar du meilleur scénariste on ne sait pas, mais celui du meilleur prof  vous appartient.  

Prévoyez quelques minutes pour leur permettre de s’exprimer au quotidien

Inutile d’attendre les grandes occasions et autres projets de l’établissement pour intégrer l’éducation socio émotionnelle. Mieux encore : si vous l’appliquez au quotidien et de manière récurrente, les élèves saisiront naturellement  les émotions et  l’éducation socio émotionnelle. 

N’hésitez plus : c’est toujours sympa de réserver des moments détente pour discuter, ils pourront s’exprimer librement. Des sujets très intéressants y seront sans doute abordés, ce qui vous donnera de supers idées pour vos prochains cours. Il suffit souvent de chercher un peu pour trouver un sujet en symbiose avec vos élèves qui se prête parfaitement au thème abordé. 

Si vous y dédiez un instant, de nombreuses idées se présenteront certainement à vous : C’est bientôt les examens et vous avez remarqué que vos élèves sont un peu tendus ? Il est peut-être temps de s’emparer du sujet de l’identification et de la gestion du stress. Et si vous y travaillez sans prise de tête et en vous amusant, vous les aiderez à retrouver leur calme et ils sauront quels outils utiliser dans le futur. 

Essayez ces ressources visuelles et pratiques pour susciter l’intérêt de la classe, vous les aiderez à connecter leurs idées et à donner leur opinion. Des ressources comme les  cartes mentales ou les  cartes conceptuelles, les checklists et les infographies interactives sont toujours efficaces. En voici un exemple :

Réserver quelques heures au cours de la semaine pour promouvoir des activités et des dynamiques destinées à l’apprentissage socio émotionnel est loin d’être une perte de temps. Souvenez-vous que chaque minute passée à développer leurs capacités de gestion des émotions aura un impact positif sur leurs performances académiques et mieux encore : sur leur amour-propre et leurs capacités à sociabiliser avec le reste de la classe et de l’établissement scolaire.

Alors maintenant, dites-nous : avec quelles activités aimeriez-vous aborder le thème des émotions en cours ? On vous écoute !

Ruth Martín
Ruth Martín
Si vous ne vous trompez que très rarement, c’est que vous n’apprenez pas suffisamment

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.