Marketing interactif : nouvelles règles pour de meilleurs résultats

9 minutes
Rédigé par: Natalia De la Peña Frade
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Avant l’avènement d’Internet, le plus attractif que les entreprises pouvaient offrir étaient des boîtes à suggestions et des cartes à gratter qu’elles vous remettaient dans les stations-service.

Dans le monde en ligne, les façons de faire du marketing interactif se multiplient, bénéficiant ainsi à la fois aux marques et aux personnes. Il s’agit bien de cela : plus la communication est fluide, mieux c’est… Cela vaut pour tout dans la vie, notamment pour le marketing. Vous souhaitez en savoir plus sur ce type de marketing ? On va voir ça !

Qu’est-ce que le marketing interactif ?

C’est la stratégie marketing qui repose sur une communication bidirectionnelle entre les marques et leur public. Elle consiste à mener des actions visant à recueillir les opinions et les préférences du public et à les utiliser pour prendre des décisions qui renforcent la relation et améliorent l’efficacité du marketing.

Lorsqu’une marque fait du marketing interactif, elle cesse de courir après l’audience en essayant d’avoir un impact avec son message, d’écouter son public, d’ouvrir des canaux de communication directs et de prêter attention à ce qu’il dit. La fameuse «écoute active».

Ces actions, impensables il y a quelques années, sont désormais possibles grâce à internet et aux outils en ligne. Les marques n’ont jamais eu autant d’informations sur l’audience à leur disposition.

Le marketing d’interaction permet aux entreprises de suivre les réactions de leur public, de les enregistrer dans une base de données, de prendre des décisions en fonction de ce comportement et de les exécuter en temps réel à travers leurs campagnes. Il est même possible d’automatiser le processus et d’enregistrer chaque résultat pour avoir la possibilité d’évaluer le succès de la campagne et de l’optimiser.

Marketing interactif VS marketing traditionnel

Dans le marketing traditionnel, le public reçoit l’impact de la marque sans le chercher, sans rien faire pour que cela arrive. L’exemple le plus typique est celui des publicités télévisées ou des appels téléphoniques que nous recevons d’entreprises inconnues.

Ce type de publicité est parfois assez intrusif. De nombreuses actions marketing traditionnelles interrompent nos vies avec des informations que nous n’avons pas demandées, qui ne nous semblent pas pertinentes. Et cela fonctionne de pire en pire, car le public ne veut plus être convaincu d’acheter un certain produit ou service : il veut s’informer, décider et donner son avis sur ce qu’il a consommé.

Le marketing interactif s’active en réponse aux actions du public, à nos actions. Toute stratégie marketing conçue pour être activée à partir d’une action du public est du marketing interactif. La stratégie la plus connue pour ce type de marketing est peut-être le marketing par moteur de recherche.

Par exemple, vous allez dans Google et recherchez ‘acheter des fruits de mer galiciens’. Et Google vous renvoie une série de résultats. Ces résultats, qu’il s’agisse de publicités organiques ou payantes, font partie d’une stratégie de marketing d’interaction. Vous voulez voir des fruits de mer galiciens ? D’accord, voici deux cent mille résultats que les entreprises qui vendent des fruits de mer ont préparé pour vous.

Et puis vous entrez dans une page Web qui vous attire, et vous commencez à interagir avec le site, en cliquant pour trouver plus de produits et d’offres qui vous intéressent. Tiens, des plateaux de fruits de mer galiciens à domicile ! Merveilleux. Et ils offrent une bouteille de vin avec ! Résultat, vous commandez votre plateau de fruits de mer.

Comment êtes-vous arrivé là ? Pourquoi avez-vous trouvé cette page ? Parce que vous avez cherché. Vous y êtes arrivé grâce à vos actions. Ne vous sentez pas coupable : moi aussi j’aurais craqué pour le plateau de fruits de mer (et tant pis pour la VISA).

Mais allons plus loin : que vous y soyez est le résultat de la stratégie de marketing d’interaction menée par l’entreprise à laquelle vous venez d’acheter les fruits de mer. Dans ce cas, ils ont préparé une stratégie de création de contenu pour répondre à des recherches comme la vôtre et une stratégie de référencement pour positionner leur page devant la concurrence. Ils ont créé un site Web avec lequel vous pouvez interagir, en examinant les informations qu’ils vous offrent et en effectuant un achat.

Une façon de compléter la stratégie de marketing interactif pourrait être de vous donner la possibilité de partager votre expérience sur les réseaux sociaux ou de la commenter, en surveillant votre réaction pour tirer des conclusions qui leur permettront de vous connaître et d’améliorer leurs offres.

Beaucoup, mais alors beaucoup plus efficace

Imaginez maintenant que l’entreprise de fruits de la mer publie une annonce sur un abribus de votre ville.

La plupart des gens qui passent ne verront même pas l’annonce. Certaines personnes la verront, mais n’y prêteront pas attention, car à ce moment-là, ils seront pressés ou penseront à autre chose.

Selon vous, quel pourcentage de personnes qui voient l’annonce sur le panneau publicitaire achèteront des fruits de mer ? De toute évidence, un pourcentage beaucoup plus faible que celui des personnes qui voient du contenu de marque parce qu’elles le recherchent. C’est que nous sommes tellement saturés d’informations que nous ne réagissons plus à la plupart des stimuli. C’est aussi simple que cela nous ne voulons pas être bombardés : nous voulons choisir.

En substance, le marketing interactif fonctionne exactement à l’opposé du marketing traditionnel : ce n’est pas la marque qui parle, mais le public. La marque doit être à l’écoute de son public pour apprendre la meilleure façon de répondre à ses besoins, elle doit ainsi l’inviter à participer avec ses avis et ses commentaires autant de fois que possible. De cette façon, le public sent qu’il fait partie de la marque.

Le public pose des questions, demande ou propose, et la marque répond. C’est de la pure communication bidirectionnelle. Elle ne vous permet pas seulement de personnaliser le contenu et les campagnes. Elle améliore la relation entre la marque et le public, renforçant l’engagement et la fidélité à celle-ci. Et cela se traduit par de meilleurs résultats.

Quels types de marketing d’interaction existe-t-il ?

Cela semble merveilleux, n’est-ce pas ? Mais vous vous demandez peut-être comment fait-on ? Nous allons voir quelques actions ou façons de faire du marketing interactif :

Utiliser du contenu interactif

Bien sûr ! Quoi de mieux qu’un contenu interactif pour le marketing interactif ?

Ce type de ressource est très puissant lorsqu’il s’agit de capter l’attention du public, de susciter l’engagement et d’améliorer son expérience. Le meilleur contenu interactif se présente sous différents formats tels que la vidéo, l’audio, les GIF, etc. et il est super attrayant pour le public cible.

Avec Genially, vous pouvez créer du contenu interactif très facilement sans avoir de connaissances en programmation. Dans un genially, vous pouvez intégrer du contenu sous tout format, tout en y ajoutant différents types d’animations afin de le rendre plus dynamique et encore plus suggestif.

Lors de la collecte du feedback de votre public, il est préférable d’employer une enquête ou un questionnaire. Un excellent outil pour cela est Typeform, il vous permet de créer des formulaires très attrayants. Typeform s’intègre à Genially, ce qui vous permettra d’unir les qualités des deux outils et de porter vos questionnaires à un autre niveau : vous obtiendrez obligatoirement de l’engagement.

Il existe de nombreux autres formats de contenu interactif qui peuvent attirer votre public. Par exemple, une infographie interactive améliorera l’attrait de tout article sur votre blog, donnant à vos lecteurs la possibilité de s’amuser en interagissant, ce qui boostera votre marketing de contenu.

L’interactivité permet également d’offrir des informations en couches qui apparaîtront en réponse à l’intérêt public. Regardez cette infographie.

Ici, l’interactivité permet à chaque personne qui voit l’infographie d’obtenir les informations aussi détaillées qu’elle le souhaite. Grâce à l’interactivité, il est possible de faire apparaître un contenu précis uniquement au public intéressé.

Grâce aux commentaires des personnes qui consomment nos produits ou services

Cela peut se faire de différentes manières, telles que la préparation d’enquêtes et de questionnaires, la conversation sur les réseaux sociaux ou même par contact direct dans les points de vente.

Attention : demander un feedback n’est pas du marketing interactif. Il est interactif lorsque des commentaires sont générés et que ceux-ci sont utilisés pour prendre des décisions commerciales.

Le programme ‘Lego Ideas’ est un exemple de réussite de cette pratique. Saviez-vous que tout le monde peut apporter ses idées pour créer de nouveaux modèles de jouets Lego ? La communauté elle-même aide à sélectionner ces idées avec leurs votes. Lego valorise la mise en œuvre d’idées qui reçoivent plus de 10000 votes parmi la communauté.

Grâce à cette initiative, Lego responsabilise son public en lui donnant des voix et des votes dans les décisions importantes concernant ses produits. Cette action permet à l’entreprise de connaître les goûts et les préférences de son public potentiel sans avoir à investir dans des études de marché coûteuses.

Proposer du contenu personnalisé

Proposer des contenus personnalisés: dans ce cas, lorsque le public exprime des goûts ou des préférences, la marque réagit en proposant des contenus basés sur ces expressions. Les exemples les plus connus de ce type de marketing d’interaction sont les e-mails personnalisés ou les suggestions personnalisées dans un commerce électronique.

Par exemple, en prenant en compte l’historique d’achat ou de navigation d’une personne, il est possible de lui envoyer un email avec une offre qui lui est irrésistible. Il est même possible d’automatiser ces actions.

Rechercher l‘interaction bidirectionnelle, le plus haut représentant du marketing interactif

Il s’agit de faire en sorte que le flux de communication entre les marques et le public ne soit pas interrompu, mais en rétro-alimentation de façon continue.

Les médias sociaux sont des endroits propices pour discuter avec le public. Ces canaux permettent à quiconque d’exprimer ses opinions ou son mécontentement sur une marque, directement ou indirectement. Cette information est une mine d’or pour une marque, il convient donc d’écouter et de répondre à ces conversations.

Un autre exemple d’interaction bidirectionnelle est celui des chatbots, qui deviennent de plus en plus sophistiqués. Grâce à eux, il est possible d’offrir des expériences de conversation hautement personnalisées à quiconque visite notre site Web et à un coût très bas. Saviez-vous que vous pouvez créer des chatbots à répondeur automatique sans connaissance particulière sur la codification ? Vous pouvez le faire avec Landbot, un outil qui vous surprendra par sa facilité d’utilisation.

Comment faire un plan de marketing interactif ?

Le marketing interactif est une approche, quelque chose à intégrer dans le marketing. Plus que de parler de plan marketing interactif, l’idée est d’enrichir la fonction marketing en incorporant des actions de ce type, c’est-à-dire de rendre le marketing interactif. Les bénéfices viendront du changement d’approche pour qu’à chaque fois les actions et décisions de l’entreprise tiennent davantage compte de l’audience.

La clé se situe dans cette séquence, qui peut être intégrée dans les grandes lignes de tout plan marketing :

  • Connaître le public cible
  • Offrir des options d’interagir
  • Superviser ses comportements

La base de tout est d’obtenir autant d’informations que possible sur le public cible, pas seulement des informations démographiques, mais tout sur leurs préférences et leur relation avec la marque.

En intégrant des informations sur le comportement des personnes sur le site Web de l’entreprise avec des données provenant d’autres plateformes telles que le CRM ou la base de données email, il est possible de faire des segmentations d’audience très précises, ce dont nous avons besoin pour offrir des expériences personnalisées.

A partir de la connaissance du public, la marque pourra le segmenter et appliquer les types de marketing interactif qui correspondent le mieux à ses finalités et à chaque situation. Par exemple, si une entreprise utilise le contenu d’un blog pour attirer un public, une option peut être d’inclure un contenu interactif pour améliorer l’engagement.

Dans une phase plus avancée de l’entonnoir d’achat, lorsque la personne visite le commerce électronique, l’idéal est qu’elle puisse interagir avec un chatbot qui répond à ses questions et propose des produits personnalisés.

Il est important d’utiliser des outils d’analyses pour surveiller le comportement des personnes qui visitent le site, ainsi que pour pouvoir mesurer le résultat des actions de marketing interactif, en analysant à la fois les interactions reçues et leur origine.

L’utilisation de toutes ces informations que nous collectons pour adapter les produits, services et offres aux besoins et aux goûts du public est ce qui fera fonctionner le marketing interactif. Vous le savez, il faut faire circuler la communication et les messages personnalisés !

Ou bien encore comme le dit ma collègue Meri Millán: ‘Ne passez pas de temps à faire du contenu qui nous interrompt lorsque nous voyons quelque chose d’intéressant. Rendez-le intéressant.’

Natalia De la Peña Frade
Natalia De la Peña Frade
Créateur de contenu : j'essaie d'écrire des choses que vous aimez lire

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *