Les 5 phases du “Design thinking”, ou comment concevoir la solution géniale

4 minutes
Rédigé par: Natalia De la Peña Frade
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Le design thinking est une méthodologie qui vous aide à trouver des solutions innovantes et brillantes à tout problème. Ne serait-ce pas une méthode géniale ? 

Pour pouvoir appliquer correctement cette méthodologie dans des outils comme Genially, vous devez d’abord connaître les 5 phases du design thinking. Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à démarrer. On y va ?

Quelles sont les 5 phases de la méthodologie du design thinking ?

Les 5 phases du design thinking sont : l’empathie, la définition, l’idéation, la création d’un prototype et l’évaluation.

Il existe différentes façons d’appliquer cette méthodologie. En général, il s’agit d’un processus itératif, qui est rétro alimenté dans le but de perfectionner la solution obtenue. L’objectif est de travailler sur les points d’amélioration détectés lors de la dernière phase, celle de l’évaluation, et de recommencer le processus. 

Notez qu’il ne s’agit pas d’une science exacte ; on ne respecte pas toujours l’ordre séquentiel des étapes. Des équipes en omettent ou en modifient certaines en fonction des besoins du projet, ou bien elles les développent en parallèle. 

Vous pouvez faire de même et adapter la méthodologie en fonction de ce qui vous convient le mieux. Vous pouvez considérer chaque étape comme un pas vers la solution finale, une contribution à votre projet. 

En savoir plus sur les 5 étapes du design thinking vous aidera à trouver le moyen le plus pratique de l’appliquer pour vous. Les voici :

1. L’empathie :

Dans la première phase, il s’agit d’étudier et de comprendre le problème pour lequel nous voulons trouver une solution. Les clés sont l’écoute et l’empathie. Lorsque vous vous centrez sur votre public et que vous vous souciez de répondre à ses besoins, vous êtes en mesure de proposer des solutions innovantes qui ont un réel impact sur sa vie. 

Impliquer les personnes auxquelles la solution est destinée dans le projet créatif est une bonne idée, surtout dans cette première phase et dans la phase finale de test ou d’évaluation. 

Cela renforce non seulement l’empathie, mais garantit également que la résistance à l’innovation est très faible. Les gens ont le sentiment de faire partie du processus et adhèrent facilement aux solutions proposées. 

Pour renforcer l’empathie, observez, impliquez-vous, écoutez leurs motivations et leurs attentes. Les cartes d’empathie sont très utiles dans cette phase.

2. La définition

Il est maintenant temps de se concentrer sur le problème. En analysant les informations et les observations recueillies lors de la première phase, vous pouvez énoncer le problème et commencer à imaginer comment le résoudre en définissant un objectif.

Si les personnes qui bénéficieront de la solution ne font pas partie du projet, il est conseillé de créer des archétypes ou des profils pour les représenter, décrire leur comportement et humaniser le processus. 

Cette phase est essentielle pour vous inciter à chercher des solutions et à poser le problème de manière exploitable. Vous pouvez vous aider de moodboards, de cartes de positionnement, ou cartes mentales.

3. L’idéation

Cette phase consiste à créer des idées multiples, aussi nombreuses que possible. Vous disposerez ainsi d’une batterie d’options parmi lesquelles choisir. Utilisez toute votre créativité et votre capacité d’innovation, car vous en aurez besoin. La clé ici est de chercher de nouvelles alternatives, de nouvelles solutions aux problèmes de toujours.

Les techniques les plus utiles pour cela sont le brainstorming ou les notes adhésives pour noter les idées. Vous pouvez le faire à la fois sur support numérique et sur papier. 

Par exemple, si votre objectif est de concevoir un produit, vous devez créer des croquis avant de procéder à la réalisation d’un prototype, en mettant en évidence les solutions proposées par chacun d’eux et en démontrant la valeur de chaque idée.

4. La création d’un prototype

Le prototypage ou réalisation de prototype est la mise en forme des idées. Les prototypes sont une étape intermédiaire, avant la solution finale. Expérimentez les idées, inventez, construisez, communiquez, identifiez des options. 

L’important ici n’est pas de se concentrer sur la validation, mais d’expérimenter de la manière la moins coûteuse possible.

Pour le prototypage rapide et expérimental, des outils simples et intuitifs comme Genially peuvent être d’une grande aide. Les maquettes, infographies, présentations ou présentations vidéo vous aideront à communiquer vos idées

5. L’évaluation

Il est temps de voir comment fonctionnent vos solutions. La mise en scène est essentielle dans cette phase. Créez des expériences immersives dans le contexte dans lequel vos solutions seront utilisées ou, au moins, dans un environnement aussi similaire que possible pour aider à comprendre la solution que vous proposez. 

Vous pouvez demander un retour d’information sur vos prototypes à votre équipe et aux personnes pour lesquelles vous les avez conçus. Cela peut vous donner des informations précieuses pour les affiner, voire une nouvelle approche qui peut vous amener, une fois de plus, à entamer le processus itératif du Design Thinking. 

Lors de cette phase, des entretiens ou des tests sont réalisés pour évaluer la solution proposée. La dynamique d’équipe, comme les groupes de discussion, est également utilisée.

N’oubliez pas que les meilleures solutions sont obtenues lorsque vous vous concentrez sur l’expérimentation, sur l’exploration des options plutôt que sur l’obtention rapide de résultats. Ah oui, et peu importe le nombre d’années pendant lesquelles les choses sont restées les mêmes : il n’est jamais trop tard pour innover, profitez du processus !

Natalia De la Peña Frade
Natalia De la Peña Frade
Créateur de contenu : j'essaie d'écrire des choses que vous aimez lire

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *