Pitch pour le business : qu’est-ce que c’est et combien de types existe-t-il ?

Avatar del autor

Johanna

Tiempo de lectura

7 minutes

icon

mai 15, 2023

Accueil

Si vous travaillez dans une entreprise, que ce soit une startup ou une grande entreprise, ce n’est certainement pas la première fois que vous entendez le mot ‘pitch’. Depuis quelques années, ce mot semble avoir remplacé la présentation de business traditionnelle.

Un pitch, c’est quoi exactement ?

Principalement, un pitch d’une entreprise est une brève présentation dans laquelle nous décrivons une entreprise, quelle que soit son activité, et quel que soit le développement de l’idée d’entreprise.

Avant de commencer à créer votre modèle de pitch de business, les points suivants doivent être clairs :

  1. À qui s’adresse votre présentation – Qui sera mon public ?
  2. Quels sont les objectifs de ce pitch – Qu’est-ce que je veux obtenir avec cette présentation ?
  3. Comment cette présentation va-t-elle être faite – Je vais la présenter oralement, ou vais-je simplement l’envoyer par email ? Je vais utiliser un support audiovisuel ?


Vous poser ces trois questions est la clé, car de celles-ci dépendra le type de pitch que vous allez créer. Il n’existe pas de modèle unique de pitch, aussi bien la structure que le contenu de ce pitch dépendront essentiellement de la réponse à ces trois questions.

Pour s’aventurer dans le monde des pitch ou des présentations de business, commençons par décrire quels types de pitch sont les plus courants aujourd’hui.

Types de pitch

Elevator Pitch

Lorsque vous devez présenter votre idée d’entreprise brièvement face à un jury spécialisé, ou à une série d’investisseurs, ou même à vos FFF (Family, Friends and Fools).

Ce type de pitch se caractérise par une durée comprise entre 3 et 5 minutes. Vous n’aurez pas toujours un support visuel pour le réaliser, nous vous conseillons donc de créer un scénario et de raconter une histoire capable de pousser votre public à agir. La structure est simple et comme dirait Simon Sinek avec Golden Circle:

Simon Sinek avec Golden Circle
  1. Commencez par ce qui vous inspire, par le pourquoi de ce que vous faites.
  2. Après, vous pourrez parler de comment vous le faites.
  3. Et enfin, indiquer ce que vous faites.

MODÈLE

Elevator pitch

Pitch Deck ou Pitch pour les investisseurs

Dans le but de présenter une idée de business pour rassembler des investisseurs comme partenaires de votre projet ou d’attirer un investissement, vous trouverez aussi ce que l’on appelle Pitch Deck. Ce type de pitch n’est rien d’autre qu’une présentation commerciale d’environ 15 à 20 diapositives.

Dans ce cas, le support visuel sera crucial pour que vous puissiez transmettre votre idée de façon claire et motivante. Mais surtout, parce que vous allez sûrement envoyer cette présentation encore et encore, à des clients potentiels, investisseurs potentiels, accélérateurs ou incubateurs, programmes d’innovation ouverte, etc.

MODÈLE

Startup deck

Voici quelques conseils pour préparer votre pitch deck :

  1. Préparez bien le support que vous allez utiliser.
  2. Rappelez-vous du Golden Circle de Simon Sinek.
  3. Prouvez que ce que vous faites a un but.
  4. N’oubliez pas de présenter clairement qui sont vos clients potentiels, quel est le problème à résoudre et quelle est la solution que vous proposez.

Pitch Commercial

Si votre objectif est de vendre votre produit ou service à un ou plusieurs clients, il est certainement temps de créer votre pitch commercial.

Cette présentation doit prendre en compte les objectifs de votre client potentiel, ses problèmes et ses besoins. Vous devez lui apporter des solutions. Pour cela, en plus de présenter votre entreprise, n’oubliez pas de :

  • Faire appel aux émotions.
  • Raconter une histoire.
  • Montrer des exemples de réussite.
  • Et d’utiliser des  Call-To-Actions qui vous permettent de faire un suivi.
  • Dans ce cas, le support visuel sera aussi essentiel, pour que vous puissiez capter l’attention de vos leads.

MODÈLE

Pitch Commercial

Bonus: Tweet Pitch

Nous vivons à l’ère de la communication concise. Si les caractères sont déjà comptés, pourquoi ne pas mesurer aussi la communication orale?

Le Tweet Pitch est cette brève présentation qui peut vous aider à commencer un des types de pitchs précédents, mais qui doit être auto-explicatif en soi. Essayez de dire en une ou deux phrases pourquoi vous faites ce que vous faites, comment vous le faites et ce que vous faites. Acceptez-vous le défi ?

MODÈLE

Investment deck

Comment faire un pitch parfait ?

Il est essentiel de bien comprendre que ce que vous recherchez avec un pitch parfait, c’est de susciter l’intérêt de votre public et non de l’ennuyer avec tous les détails qui ont trait à votre entreprise. Nous voulons qu’ils aient envie d’en savoir plus et pour cela, vous devez condenser les informations que vous allez leur offrir en un maximum de 10 diapositives, afin de vous concentrer sur l’essentiel et le plus important. Vous pouvez le faire à l’aide d’un programme de présentation en ligne.

Dans l’infographie ci-dessous, vous trouverez les informations que chaque diapositive doit contenir pour faire une présentation qui vous permettra de réussir devant vos investisseurs potentiels. Outre le nom des diapositives, si vous explorez l’intérieur de chacune d’entre elles, vous trouverez les informations nécessaires pour les compléter parfaitement.

Par expérience: 8 Erreurs à éviter

Après avoir fait l’effort de trier les meilleures informations puis de les placer sur une présentation spectaculaire, il faudra faire attention à ne pas tout gâcher, n’est-ce pas ?

Luis García, CMO de Genially, énumère quelques erreurs à éviter. Attention ! Il a beaucoup d’expérience dans la création et la présentation de pitch deck. Grâce à ses conseils, vous pourrez identifier et éviter les erreurs les plus courantes:

  1. Écrire trop de texte sur les slides : synthétisez votre message, ne mettez que les mots indispensables, sinon votre public lira au lieu de vous écouter. Et puis vous non plus, vous ne devriez pas lire les diapositives ! C’est beaucoup mieux si vous parvenez à transmettre chaque idée visuellement.
  2. Inclure trop d’informations, ne pas savoir se focaliser sur un message clair. Vous ne pouvez pas tout dire sur votre entreprise, il est primordial de prioriser l’information, et on peut même insister en répétant les messages les plus importants.
  3. Considérer que l’information est naturellement comprise. Autrement dit, être tellement «dans la boîte» que vous n’êtes pas en mesure d’expliquer clairement votre business parce que vous pensez tenues pour acquises des choses qui ne sont pas si évidentes.
  4. Ne pas adapter le message au canal ou au public. Ne commettez pas l’erreur d’utiliser la même présentation pour toutes les occasions : votre pitch deck ne peut pas avoir la même structure si vous allez en faire un exposé ou si vous allez l’envoyer par email. Et vous devrez peut-être adresser votre pitch deck à des publics disparates : ce n’est pas la même chose de le présenter à un concours d’entrepreneuriat qu’à un groupe d’investisseurs, ajustez le message pour améliorer le résultat !
  5. Ne pas être transparent et convaincant avec les données et les explications sur la fin ; cela peut détruire un grand discours. 
  6. Terminer d’une mauvaise façon. Il y a ceux qui lancent un : “eh bien voilà, c’est tout” pour finir leur pitch, ce qui peut rompre toute la magie qui avait pu être créée auparavant. Souvent, la diapositive de clôture est également montrée trop tôt et cela ne produit vraiment pas un bon effet.
  7. Ne pas inclure un appel à l’action clair : c’est une erreur très courante et suffisante pour venir gâcher tous vos efforts. Que voulez-vous obtenir de votre public ? Le faire clairement est la première étape pour y parvenir: assurez-vous de ne pas quitter la réunion sans avoir envoyé la balle dans leur camp.
  8. Ne pas ajuster le timing : il est très courant de commettre l’erreur de trop se concentrer sur les premières diapositives pour être ensuite obligé d’omettre des informations ou de négliger des points importants. Presque tous les pitch decks ont une durée définie. Pratiquez autant que nécessaire jusqu’à ce que votre discours soit fluide, complet … et parfaitement chronométré.

La clé est de pousser à l’action

En fin de compte, il existe différents types de pitch, et il est certain que d’autres types de pitch apparaissent progressivement. Si nous pouvions résumer l’objectif global d’un pitch, il serait : ‘pousser à l’action’. Et ça ne marchera que si vous captez  l’attention de votre public dans les premières secondes de votre Tweet Pitch, et en créant un effet WOW tout au long de votre présentation.

Cherchez  un bon début, une bonne fin et amenez votre pitch au niveau suivant. Jetez un coup d’œil aux modèles de pitch interactifs que nous vous proposons. Maintenant, au travail !

 

Picture of Johanna
Johanna
Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux

Suggérés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *