Hard skills ou soft skills ? Ni les unes, ni les autres. Les compétences essentielles pour une carrière professionnelle réussie sont les power skills

7 minutes
Rédigé par: Ruth Martín

Ah la fac, quel bonheur ! Cet endroit merveilleux, lieu de rencontre, pot pourri de personnes aux centres d’intérêts (très) variés, d’échange d’idées folles (et pas tant que ça), lieu de projection et d’entrepreneuriat, et surtout lieu clé de la préparation des professionnels et des leaders de notre société.  

Mais attention, choisir des matières et passer d’une classe à l’autre jusqu’à obtention des examens n’est pas suffisant. Mémoriser comme un robot pour obtenir un diplôme est loin d’être l’essentiel

Ne vous méprenez pas, se former, faire l’acquisition de connaissances techniques est nécessaire et même indispensable. Mais il est toujours plus important de disposer d’un large éventail de power skills pour se mouvoir en sécurité dans n’importe quel milieu professionnel, entreprendre, préparer des concours ou créer et jouer de nouveaux rôles. 

Continuez votre lecture et vous découvrirez ce que sont les power skills, lesquelles de ces compétences sont les plus utiles et comment les activer au jour le jour pour vous distinguer au travail. 

Que sont les power skills? Power, hard et soft skills, comment les différencier ?

Des compétences par ci, des compétences par la… Dans les centres de formation et les établissements scolaires,  si  un sujet fait débat dernièrement c’est bien celui-ci : le développement des compétences  requises pour être un professionnel aujourd’hui, mais surtout, demain. 

Avant d’aller plus loin dans le monde passionnant des power skills ou comment développer tout votre potentiel, parlons des autres domaines de compétences, à savoir : les hard skills (compétences techniques) et les soft skills (compétences humaines).

Hard skills ou compétences techniques

Les hard skills vous les rencontrerez au sein d’un livre, d’un cours,  ou d’une formation. En d’autres termes, ce sont les compétences techniques nécessaires à la réalisation de votre travail. Celles-ci sont généralement de nature technique et objectivement mesurables.   

Soft skills  ou compétences humaines

Les soft skills, au contraire, sont subjectives et difficiles à mesurer et à enseigner aussi. Quelques exemples de soft skills sont la capacité d’interagir avec les autres et les compétences liées à l’intelligence émotionnelle.   

Les posséder et les développer est important, mais il existe d’autres types de compétences encore plus valorisées dans le monde du travail et dirigées à des secteurs ou à des emplois concrets. Nous faisons ici références aux power skills (ou mad skills), celles qui vous rendent spécial.e.s.

Power skills les compétences du pouvoir

Disons que les power skills sont une version plus orientée au monde professionnel des softs skills, elles se composent de ces compétences essentielles pour trouver un travail spécifique, un travail à votre image et à votre goût.  

Friendly reminder (navrée pour tous ces anglicismes): si elles sont une “évolution”des soft skills, à l’image de celles-ci, les power skills ne s’apprennent pas du jour au lendemain, un plan d’étude n’en viendra donc pas à bout. Mais bonne nouvelle :  si vous êtes constant dans vos efforts quotidiens, vous en déploierez un peu plus chaque jour. 

Pourquoi activer vos power skills dès que possible ? 

Les power skills, c’est la preuve que vous détenez les connaissances et l’expérience requise pour un emploi. Les compétences du pouvoir ne vous aideront pas seulement à avoir du succès dans le monde laboral mais aussi à être plus employable et désirable pour d’autres entreprises. 

Concrètement, cela signifie que même si vous venez de débuter dans un secteur ou un nouvel emploi, disposer de power skills suffisamment développées vous aidera à rejoindre le terrain de jeu de personnes plus expérimentées ou possédant plus de diplômes que vous.  

Quelles sont les powers skills les plus développées et comment les développer ?

La communication

Verbalement ou à l’écrit, vos capacités à communiquer de manière efficace avec les autres vous feront gagner des points ; pas seulement lorsque vous présenterez vos travaux en cours mais aussi lors de vos futurs entretiens d’embauche et pour tout travail ou la communication est essentielle.

Vous pouvez commencer à développer ces compétences dès maintenant : soyez attentifs aux séminaires ou au cours de votre établissement scolaire en rapport avec la rédaction et la diction, ça pourrait vous être très utile ! Et en plus …  

  1. Apprenez à être à l’écoute des autres. Si vous êtes suffisamment attentif, vous gagnerez vite leur confiance. 
  2. Établissez un langage corporel positif. Contact visuel, sourire, montrez de l’intérêt pour ce qui vous est dit, surtout quand quelqu’un exprime un avis. 

Vous souhaitez vous entraîner ? Intégrez tout ce que vous avez à dire dans une vidéo de présentation comme celle-ci et ajoutez votre voix à chaque slide pour situer le contexte et approfondir. C’est un très bon moyen d’apprendre à adapter votre message à la durée de visualisation des diapos. 

Si vous préférez, entraînez-vous avec un  pitch deck:

Voici quelques  conseils pour garder la main et préparer vos présentations avec brio.  

Le travail en équipe

Le travail en équipe implique la capacité à travailler avec les autres vers un objectif commun. Le meilleur moyen de développer vos compétences de travail en équipe, c’est une pratique constante. Plus vous ferez de projets de groupe, plus vous y jouerez un rôle actif, mieux ce sera ! Mais gardez à l’esprit les points suivants : 

  1. Concentrez vos efforts à atteindre les objectifs de l’équipe plutôt que vos objectifs personnels
  2. Face aux conflits, soyez constructif. Les conflits sont parfois inévitables, mais vous choisissez comment les affronter ! 

Le leadership

Avez-vous parfois eu la sensation que votre vision et vos objectifs étaient une source d’inspiration pour les autres. Si c’est le cas, c’est génial !  Une bonne dose de leadership coule dans vos veines. Mais de toute façon, la capacité d’être un leader se travaille, et pour cela,  vous pouvez profiter de vos hobbies. 

Cherchez au sein de votre établissement scolaire ou centre de formation, des associations en relation avec vos centres d’intérêt et participez-y. Vous ferez de nouvelles rencontres, vous vous amuserez et sans même vous en rendre compte, vous développerez de nouvelles compétences professionnelles. L’expérience acquise grâce à ces activités est un plus important pour les entreprises, cela démontre que vous êtes enthousiaste et que vous savez faire preuve d’initiative.   Métamorphosez-vous en expert dans votre domaine de prédilection, pour ce faire : 

  1. Apprenez à connaître vos points forts et vos points faibles et travaillez pour vous améliorer
  2. Lorsque vous communiquez et que vous menez à bien un projet commun, faites passer des messages aussi cohérents que possible. Et surtout que les actes se joignent à la parole. 

Et puisque vous y êtes, pourquoi ne pas activer dès maintenant vos capacités de leader ? Créez une carte de présentation virtuelle interactive pour vous faire connaître parmi les membres des associations auxquelles vous êtes ou serez bientôt inscrit.e.s. Vous allez forcément les inspirer, ou du moins leur donner envie, de créer un contenu aussi hallucinant que le vôtre.

Organisez et gérez votre temps efficacement 

Bien s’organiser et savoir gérer son temps efficacement, c’est essentiel pour avoir du succès, à l’école, comme au travail.

  1. Créez un calendrier qui décrit vos objectifs et vos activités hebdomadaires, et divisez des activités complexes en plusieurs étapes, pour les rendre réalisables. 
  2. Prioriser les activités
  3. Déléguez les activités autant que possible, ne cherchez pas à tout faire tout.e seul.e. C’est impossible et en  plus, vous risqueriez le burn out ! Vous pouvez utiliser une liste pour expliquer le procédé, celle-ci par exemple. Les espaces à remplir pour décrire vos objectifs, vos activités et les étapes à réaliser, sont prédéfinis. Vous pouvez même y inclure les ressources qui vous permettront d’en venir à bout avec succès. 

Soyez à même de résoudre les problèmes

Développez vos compétences en matière de résolution de problèmes, aussi complexes qu’il  puisse paraître, aucun défi ne vous résistera

  1. Commencez par identifier le problème de manière claire et précise. Divisez le problème en plusieurs parties.
  2. Proposez plusieurs solutions potentielles et évaluez-les. Choisissez la meilleure en fonction de facteurs tels que la faisabilité, l’efficacité, le coût… Choisissez un plan d’action et lancez-vous !
  3. Enfin, faites une dernière vérification et voyez ce qui a le mieux fonctionné ou si vous aborderiez le problème autrement la prochaine fois.

Nous vous rappelons que sur Genially vous trouverez des modèles divers et variés pour organiser et expliciter vos données, des analyses comparatives, des cartes conceptuelles ou des cartes synoptiques. Faites tourner les rouages de votre cerveau et devenez un as de la résolution de problèmes

Soyez flexibles, adaptez-vous au changement

La vie et le monde du travail sont en constante évolution, en mouvement, ne vous laissez pas distancer ! Apprenez à faire face au changement avec succès et avancez comme un poisson dans l’eau dans n’importe quelle situation. Pour ce faire :

  1. Essayez de bousculer vos habitudes. Utilisez votre créativité et n’ayez pas peur de sortir des sentiers battus.
  2. Si quelque chose ne se passe pas comme prévu, ne vous découragez pas. Soyez prêt.e à faire différemment au besoin

Rappelez-vous : vous n’allez pas activer et déployer pleinement vos compétences en matière de pouvoir en quelques jours. Il s’agit plutôt de finir par intégrer naturellement les power skills à votre personnalité, à votre façon de penser, d’être et d’agir. Mais plus tôt vous commencerez, plus tôt vous en ressentirez les avantages.

Ruth Martín
Ruth Martín
Si vous ne vous trompez que très rarement, c’est que vous n’apprenez pas suffisamment

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *