Comment présenter des données sans endormir votre audience

7 minutes
Rédigé par: Natalia De la Peña Frade

Pour présenter des données avec succès, vous devez penser à votre audience, comme vous le feriez pour tout autre type de communication. Vous devez faire un rapport ? Communiquer l’information de manière attrayante, c’est là toute la différence entre réussir à transmettre des idées ou provoquer une attaque de sommeil où tout le monde décroche. 

Évitez la mort par PowerPoint

Avez-vous déjà entendu l’expression “La mort par PowerPoint” ? Oui, oui, ça existe. Elle fait référence à l’effet de surcharge d’informations sur les personnes qui assistent à une présentation créée à l’aide de cet outil ou d’autres outils similaires. 

Il existe même un livre intitulé :  ‘Comment éviter la mort par PowerPoint’. L’auteur, David JP. Phillips, a fait cette présentation TedTalk en 2014, au même moment où Genially était en gestation. Dans sa présentation, David mentionne cette citation du célèbre biologiste américain John Medina :

‘Si les entreprises avaient aussi peu de respect pour les affaires qu’elles en ont pour les présentations,la plupart auraient fait faillite.’ 

Qu’en pensez-vous ? Si vous avez été victime de rapports et de présentations ennuyeux comportant un millier de diapositives remplies de texte, de graphiques et de chiffres, je suis sûre que vous pensez la même chose que moi : il a raison. Il y a des réunions d’information au cours desquelles tout votre effort consiste à ne pas vous endormir, et vous faites face à la situation avec trois cafés. Comprenez-vous la masse de données que vous voyez sur l’écran ? Parfois, vous n’essayez même pas.

Revenons au discours de JP. Phillips : certaines choses ont beaucoup changé depuis 2014, et d’autres sont restées les mêmes. Par exemple, l’affirmation de Phillips selon laquelle les gens regardent principalement le mouvement, les couleurs, les grands objets et les contrastes est toujours vraie. Et aussi, des présentations ennuyeuses sont encore créées.  

Le changement le plus important à cet égard est que désormais Genially existe. 

C’est vous qui devez préparer la présentation ? Je vais vous expliquer comment vous pouvez utiliser Genially pour tirer parti de la condition visuelle des gens, puis créer du lien et accrocher lors de la présentation de vos données

Nous verrons également deux ou trois choses sur l’attention qui vous aideront beaucoup à rendre vos présentations de données irrésistibles… Moins de café et plus de Genially !

5 meilleures pratiques pour une présentation de données réussie

  1. Elle doit être TRÈS visuelle, surtout si vous devez faire une présentation !

Utiliser l’interactivité vous permet de rendre votre contenu aussi visuel que vous le souhaitez. Réduisez le texte autant que possible pour rendre l’information “accrocheuse”, et ajoutez une deuxième couche d’information dans les éléments interactifs. 

Un cas évident de présentation qui tirerait profit de l’interactivité : la diapositive que vous allez voir ci-dessous fait partie de la présentation des résultats trimestriels de Facebook à ses investisseurs. Une diapositive 100% réelle qui est également envoyée à la presse et aux médias spécialisés :

Montrer autant de données en même temps devient saturant, les gens ne savent pas où mettre le focus et il est très facile de se perdre parmi tant de chiffres. Pourquoi ne pas les montrer sur une frise chronologique interactive ? Voici ce que cela pourrait donner :

Vous pensez que le style illustré ne convient pas à votre entreprise ? Personnalisez le fond avec vos propres images ou les couleurs de votre marque. Ce sera tout autre chose !

Si vous devez présenter des données provenant de différents endroits, vous pouvez utiliser une carte interactive comme celle-ci, idéale pour la visualisation des données :

Ce design sera génial pour vous, que vous envoyiez votre présentation ou que vous la projetiez lors d’une réunion.

Il y a une chose que nous oublions souvent lorsque nous présentons des données : nous ne pouvons pas lire et écouter en même temps. Si vous projetez une diapositive avec beaucoup de chiffres, les gens essaieront de lire au lieu de vous écouter. Le résultat ? Ils ne se souviendront ni de l’un ni de l’autre. 

La fonction de la présentation visuelle est d’appuyer ce que vous dites, comme un complément. Mais l’idée est qu’ils obtiennent l’information de vous, plutôt que de la lire sur la diapositive.

Si vous projetez la chronologie ou la carte sur un écran, les gens traiteront l’information visuelle en quelques secondes. Et vous pouvez montrer le reste des informations progressivement, en les faisant apparaître aux bons moments, pendant que vous leur en parlez…

D’autre part, si vous envoyez votre présentation, les gens cliqueront dessus pour découvrir les informations à leur propre rythme. 

  1. Les couleurs, le mouvement, le contraste et les grands objets attirent l’attention.

Bien sûr ! N’est-il pas vrai que nos yeux se dirigent vers le point où l’on perçoit le mouvement ? Sur Genially, il est très facile d’ajouter des animations aux données que vous incluez dans vos présentations. Si vous commencez à créer à partir d’un modèle, vous disposez déjà d’animations prédéfinies que vous pouvez modifier à votre guise.

Une autre façon d’afficher le tableau de données précédent donnerait ceci :

L’animation est un moyen très efficace d’attirer l’attention. En fait, il est difficile de quitter des yeux quelque chose qui bouge, c’est instinctif. Les couleurs contrastées aident les gens à concentrer leur attention sur le point de l’écran que vous souhaitez. 

CECI PEUT VOUS INTÉRESSER : 23 TYPES DE GRAPHIQUES INTERACTIFS

  1. Un peu de neuroscience dans l’organisation de vos slides

La science a démontré que nous parcourons les diapositives dans un ordre déterminé. Nous sommes plus attirés par le haut, d’abord le côté gauche, puis la moitié droite. Ensuite, nous faisons défiler le reste des informations de gauche à droite et de haut en bas.

Qu’est-ce qui se trouve en tête de presque toutes les présentations du monde ? Un titre. Occasion manquée !

Nous mettons les titres en haut de page parce que nous reproduisons le schéma d’écriture traditionnel, celui du hors ligne. C’est typique, le titre en haut de la page. L’utilisation du schéma habituel a ses avantages, car c’est ce que les gens attendent, et ceci favorise la compréhension. 

Pour profiter au maximum de la partie de la diapositive qui reçoit le plus d’attention, n’écrivez pas un titre inutile : rédigez un gros titre qui résume le plus important de l’information contenue dans la diapositive. Comme dans les journaux ! Vous profiterez ainsi au maximum de l’attention que les gens lui portent naturellement.

Dans la diapositive d’exemple, cela donnerait ceci :

S’il vous est impossible de réduire tout le contenu de la diapositive en moins de 10 mots, pensez au mot clé ou au concept que vous voulez que les gens retiennent des données que vous présentez. Vous pouvez également choisir de ne pas inclure de titre ou de le placer dans un endroit moins visible. 

  1. Textes en noir sur fond blanc ?

Un autre héritage de l’écriture sur papier. Écrire du texte en noir sur un fond blanc améliore la lisibilité, mais c’est exactement ce que vous ne voulez pas : que votre public lise les informations. L’idée est qu’ils concentrent leur attention sur vos mots. 

Les contrastes, comme nous l’avons dit, aident à focaliser l’attention. Avez-vous remarqué comment ils font dans les spectacles pour une entrée marquante ? Tout est dans l’obscurité et un projecteur éclaire le centre, où se tient le personnage principal. 

Vous pouvez faire de même avec votre présentation : affichez les données sur un fond sombre et illuminez avec des couleurs claires la zone que vous voulez mettre en avant. Si vous montrez les informations progressivement, vous évitez que les diapositives ne gâchent les chiffres.

  1. Surprenez, tout en émotions

Les neurosciences le disent : les stimuli inhabituels ou chargés d’émotion attirent beaucoup plus l’attention. Pourquoi ne pas diffuser un mème ou un GIF sympa auquel votre public ne s’attend pas ? Ou faire appel au penchant émotionnel des gens ? Pour autant que l’occasion et le cadre le permettent, bien sûr. 

Dans le bon environnement, les GIFs sympathiques fonctionnent très bien : je vous le dis par expérience, car ils sont fréquents dans les réunions de reporting de Genially. Ils permettent de faire une pause de quelques secondes dans tous ces chiffres, et contribuent également à rendre l’atmosphère plus détendue. 

Si vous avez la chance de travailler dans un environnement qui donne une place à ce type de ressources, vous remarquerez qu’elles vous créent énormément de lien avec le public. En plus, une petite pause, c’est  toujours bien pour prendre une bouffée d’air frais, recevoir un feedback ou tout ce qui vous vient à l’esprit !

En ce qui concerne les émotions, c’est un peu plus compliqué, car tout le monde n’est pas touché par les mêmes stimuli… Les photos de bébés, de chatons ou de chiens fonctionnent pour la plupart des gens.

Dans l’éditeur Genially, vous avez un accès intégré à GIPHY et Pixabay, la banque d’images gratuite, en plus de la bibliothèque d’images Genially. Vous pouvez trouver les bonnes ressources de manière très pratique et en quelques secondes. 

Après avoir vu ces exemples, que ferez-vous lorsque vous devrez présenter des données ? Ne tombez pas dans les présentations ennuyeuses. Voici quelques modèles de Genially qui vous aideront à mettre en pratique toutes ces recommandations. Faites que votre public ne s’ennuie plus jamais quand vous présentez des données !

5 meilleurs modèles pour la présentation de données

Dashboard Corporatif : 

Essayez-le dans votre entreprise!

Vidéo présentation donnée :

Créez votre vidéo présentation !

Résultats enquête :

J’en veux un pareil !

Dashboard graphiques :

Utilisez ce modèle

Dashboard de marketing digital

Commencer à créer

Natalia De la Peña Frade
Natalia De la Peña Frade
Créateur de contenu : j'essaie d'écrire des choses que vous aimez lire

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.