Rubriques d’évaluation : la voie vers la réussite de l’apprentissage

6 minutes
Rédigé par: Ruth Martín
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Aaaahhhh, être enseignant. Une profession aussi belle que complexe.

Connaître vos élèves, rechercher les meilleures ressources, en créer de nouvelles, penser à de nouvelles méthodologies pour mener votre classe et enfin, l’évaluation (ah oui !).

Car il faut l’admettre : peu importe que vous enseigniez dans le primaire ou le secondaire, que vous soyez un professeur de sciences ou d’arts. À la fin, l’évaluation de vos élèves prend plus de temps que vous ne le souhaiteriez.

Heureusement, il existe de bons outils pour simplifier ce processus. Et ce n’est pas tout, ils nous permettent d’améliorer la qualité du retour d’information avec nos étudiants et de définir un parcours sûr vers les objectifs d’apprentissage. C’est de la rubrique d’évaluation dont nous parlons.

Qu’est-ce qu’une rubrique d’évaluation ?

Une rubrique est un outil d’évaluation qui consiste à définir les aspects qui sont évalués dans une tâche ou une compétence et les niveaux de réalisation. Ces critères sont placés dans un tableau, et en l’utilisant, le processus d’évaluation se voit grandement simplifié. 

Le tableau indique dans la première colonne les critères à prendre en compte pour l’évaluation, et dans la première ligne, les différents niveaux de performance. Ces niveaux se voient attribuer un score, une valeur numérique. Dans chaque cellule du tableau, il est expliqué quelles caractéristiques le travail de l’élève doit remplir pour se voir attribuer ce niveau. 

Ne pensez pas que les rubriques ne sont utiles que pour évaluer la compréhension du contenu. Ils constituent également un excellent outil pour mesurer l’acquisition de nouvelles compétences. Surtout si vous travaillez avec des méthodologies telles que l’apprentissage par projet (PBL) ou les paysages d’apprentissage, où la participation des étudiants est encouragée avant tout.

En ce cas, vous serez peut-être encore plus intéressé par l’évaluation du travail en équipe, par exemple. Vos critères d’évaluation porteront donc sur des aspects tels que la responsabilité, l’enthousiasme pour les nouveaux défis, la performance de chaque rôle au sein de l’équipe, la résolution de problèmes…

Les rubriques sont un autre exemple de l’utilité des nouvelles technologies dans l’enseignement. La création, l’édition et l’utilisation de rubriques numériques sont beaucoup, beaucoup plus faciles que de le faire à la main. En tenant compte du temps que vous allez gagner, cela vaut la peine de le faire. 

Types de rubriques d’évaluation 

Les rubriques peuvent être holistiques ou analytiques. Examinons quelques études de cas pour apprendre comment créer vos propres rubriques et comment appliquer chacune d’entre elles.

Par exemple, imaginez que vos élèves soient amenés à créer une ligne du temps. Dans la rubrique que vous créez pour l’évaluer, vous devrez définir les aspects qui seront valorisés (présentation, orthographe, ressources utilisées…) et les différents niveaux d’accomplissement. 

Ces niveaux de réalisation sont également appelés indicateurs d’évaluation. Il peut s’agir des traditionnelles notes scolaires (assez bien, bien, très bien, etc.) ou d’autres termes : bon travail, moyen, à améliorer, etc. Il s’agirait ici d’une rubrique analytique.

Cela peuut vous intéresser :

Comment créer une carte mentale

‘Bon d’accord, la rubrique d’évaluation, c’est génial, mais je vous rappelle que je suis un enseignant et que je manque souvent de temps.’ 

Eh bien, pour ces moments du cours, vous pouvez toujours recourir à une rubrique holistique, qui est la même que la rubrique analytique que nous venons de vous montrer, mais beaucoup plus simple et rapide à concevoir. Elle est parfaite pour évaluer globalement les performances des élèves lorsqu’il n’est pas nécessaire d’évaluer chaque aspect en détail. 

Les rubriques sont de plus en plus utilisées, et il n’y a rien d’étonnant à cela. Lorsqu’elles sont bien définies, elles apportent des avantages tant aux élèves qu’aux enseignants. Très pratiques, elles permettent d’améliorer le processus d’évaluation, ainsi que la participation et les performances des étudiants. Voyons quels sont leurs avantages.

Créez du matériel de formation, interactif !

Renouvelez vos supports de formation et convertissez-les en numérique. Créez des unités d’enseignement très visuelles avec Genially et toutes sortes de ressources pédagogiques avec de interactivité et animation. Rendez vos cours attrayants et jamais ennuyeux.

Les avantages de l’utilisation d’une rubrique

  • Avantages des rubriques pour les enseignants
  • Les critères d’évaluation sont unifiés. Les notes sont plus objectives, car elles ne dépendent plus, ou pas tellement, de l’enseignant qui fait la notation. 
  • La fatigue de l’évaluation est réduite. Définir les critères à l’avance facilite la révision. Vous n’avez pas à réfléchir à la manière d’évaluer, il suffit de cocher la case avec l’évaluation qui ressemble le plus à ce que vous voyez.
  • Une plus grande objectivité et transparence dans la notation : tout enseignant pourra ‘défendre’ sa notation en cas de doute.
  • Une évaluation plus rapide.
  • Les objectifs d’apprentissage sont alignés sur la stratégie d’enseignement de manière plus précise.
  • Avantages des rubriques pour les élèves
  • Elles permettent l’auto-évaluation des élèves.
  • Les élèves savent ce qu’ils doivent faire, ce que l’enseignant attend d’eux. Les rubriques les guident pour qu’ils sachent ce sur quoi ils doivent travailler.
  • Elles aident les élèves à prendre la responsabilité de leur apprentissage, en y prenant une part active.
  • Elles améliorent les résultats généraux, car les élèves s’efforcent de faire de leur mieux.
  • Elles encouragent la co-évaluation entre les élèves et donc l’échange d’opinions, de leurs compétences sociales et de communication.

Comment créer une rubrique

  1. Définissez les critères d’évaluation dans la première colonne du tableau. L’idée est de les faire correspondre avec les objectifs de l’enseignement : quelles compétences, actions et attitudes cherchons-nous à encourager chez nos élèves ?
  2. Définissez les niveaux de qualification possibles dans la première ligne. Notre recommandation est qu’il n’y en ait pas plus de quatre. S’il y en a trop, vous risquez de vous retrouver avec une rubrique très complexe que vous n’aurez pas le courage d’utiliser. 
  3. Décrivez chacun des niveaux de performance. Cette partie peut prendre un peu plus de temps, car pour que la rubrique fonctionne bien, les niveaux doivent être définis sans ambiguïté. C’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas être ouverts à l’interprétation. 

Par exemple, il ne serait pas utile d’indiquer comme critère que l’écrit est ‘bien présenté’. Vous devez préciser : ‘marges correctes, pas de ratures et écriture soignée’. Votre expérience et la connaissance de vos élèves vous seront d’une grande aide. Vous savez ce qui est moyen, ce qui est insuffisant et ce qui est au-dessus de la moyenne dans votre classe.

Un conseil ? Décrivez d’abord les niveaux de chaque extrême (le maximum et le minimum). Une fois que vous les avez, il sera plus facile d’écrire les intermédiaires. 

  1. Vérifiez l’efficacité de votre rubrique après son application. Allez-y doucement. Vous ne serez pas la première personne à mettre en place une nouvelle grille d’évaluation, pour vous rendre compte plus tard qu’elle ne fonctionne pas à 100 % et qu’elle doit être améliorée, surtout si vous la partagez avec l’équipe enseignante ou vos étudiants. 

Hé, mais vous n’avez pas oublié qu’il est possible de faire des changements infinis sur vos geniallys et qu’ils se mettent à jour automatiquement, n’est-ce pas ? 😉 

No desesperes, en menos de lo que crees ya serás todo un as de las rúbricas y cuando llegue ese momento, te aseguramos que te ahorrarán muuuuucho tiempo a la hora de evaluar a tu alumnado (y ya te habrás convertido en ese docente influencer que inspira con sus rúbricas geniales).

N’oubliez pas que les rubriques d’évaluation sont là pour vous faciliter la vie et alléger les tâches de qualification de vos élèves. Il convient donc de les préparer avec soin. C’est comme tout le reste : les premières rubriques que vous concevrez vous demanderont un peu plus d’efforts. Vous avez peut-être énuméré trop de critères d’évaluation, ou vous ne les avez pas tous expliqués parfaitement. 

Ne désespérez pas, en moins de temps que vous ne le pensez, vous deviendrez un as des rubriques et le moment venu, nous vous assurons qu’elles vous feront gagner énormément de temps dans l’évaluation de vos élèves (et vous serez déjà devenu cet enseignant influenceur qui inspire avec ses rubriques géniales).

Ruth Martín
Ruth Martín

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *