Visualisation des données : comment convertir des données en information simple et attractive

6 minutes
Rédigé par: Natalia De la Peña Frade

‘C’est super ! Je vais à une réunion pour regarder 800 graphiques pendant trois heures’ : personne n’a jamais dit cela. Ou encore : ‘Je vais dévorer cet article avec trois pages de tableaux de données statistiques’ : non plus. 

Si la communication de données et la transmission d’informations font partie de votre quotidien, vous avez besoin de compétences en matière de visualisation des données. Et Genially offre de nombreuses possibilités qui vous aideront à le faire. Il s’intègre même à vos outils de données comme Infogram et Datawrapper !

Découvrez dans ce billet comment transformer l’information la plus lourde en une expérience géniale pour votre public. Retournez les tables !

Qu’est-ce que la visualisation de données ?

Il s’agit de la technique qui permet de représenter les données sous forme de graphique afin que les informations fournies soient plus éloquentes et plus faciles à comprendre. Pour cela, on utilise toutes sortes de graphiques, d’infographies, de cartes, de diagrammes ou de lignes du temps, entre autres éléments. De cette manière, les informations sont transmises visuellement et sont assimilées plus naturellement. 

Nous pouvons définir la visualisation de données comme une technique, mais aussi comme une compétence ou même un art. Elle allie l’esthétique à la fonctionnalité, l’attrait visuel à la précision mathématique.

Pourquoi la visualisation des données est importante

La visualisation des données vise à transformer les données en information utile et facile à consommer. Pour les entreprises, son utilité est de tirer des conclusions qui leur permettent de prendre des décisions, mais son utilité va bien au-delà : vous pouvez utiliser les données dans n’importe quelle situation pour expliquer ce que vous voulez, en fournissant un contexte et des détails qui vous aident à transmettre l’information. C’est utile pour les infographistes, les analystes de données, les chefs de projet, les journalistes et autres profils liés à la communication sous toutes ses formes.

De nos jours, les compétences en matière de visualisation de données sont plus que nécessaires. Vous avez certainement entendu dire que plus de données ont été générées au cours des deux dernières années que dans toute l’histoire de l’humanité, n’est-ce pas ? L’internet et les nouvelles technologies permettent d’extraire une tonne de données de toute opération, aussi simple soit-elle. La visualisation de données est ce qui permet de leur donner un sens, de les transformer en informations utiles.

À quoi ressemble une bonne visualisation des données ?

Pour remplir sa fonction, la visualisation des données se doit d’être :

  • Simple : sa principale fonction est de rendre les informations facilement compréhensibles, en réduisant l’effort nécessaire pour interpréter les données.
  • Éloquente, c’est-à-dire efficace pour transmettre l’information. Elle doit permettre à l’audiance de : 
    • obtenir un contexte général de l’information,
    • approfondir les aspects les plus intéressants, 
    • filtrer les informations non pertinentes, 
    • permettre de mettre en relation et de comparer des informations et, en bref, 
    • tirer des conclusions intéressantes.
  • Attractive : pour transmettre des informations de nos jours, il est nécessaire d’aiguiser son esprit. La saturation d’informations rend souvent difficile l’arrivée au public, qui ne prête attention qu’aux stimuli visuels les plus frappants. L’utilisation de métaphores visuelles constitue une bonne ressource. 
  • Cohérente : il faut de la constance dans les éléments utilisés dans la visualisation des données. Par exemple, utiliser toujours les mêmes abréviations, des graphiques de même taille, les mêmes couleurs dans toute la visualisation… La cohérence contribue à rendre la visualisation plus facile à interpréter. 

Encore mieux : la visualisation interactive des données !

L’internet a permis à la visualisation de données statiques d’évoluer. Auparavant, les représentations étaient de simples illustrations, plus ou moins attrayantes mais plates et invariables. L’interactivité transforme complètement l’expérience de visualisation. Le contenu interactif facilite la compréhension et rend la communication visuelle plus efficace de plusieurs façons.

Pour commencer, l’interactivité permet de hiérarchiser les informations les plus pertinentes ou les plus importantes en les affichant en premier et d’ajouter plus de détails dans des couches qui apparaissent lorsqu’on interagit avec le contenu. 

Il est ainsi possible de partager beaucoup plus d’informations dans un espace réduit, tout en conservant le design visuel. C’est la première étape pour amener le public à interagir avec l’information : la faire passer par ses yeux.   

Vous voulez voir un exemple ? Jetez un œil à ce graphique contenant des informations sur le cinéma espagnol :

Visualisation des données: graphique sans interactivité

Si vous ajoutez de l’interactivité et ajustez le design, voici ce que vous pouvez obtenir :

Les lecteurs peuvent cliquer sur les cercles pour découvrir les informations qui les intéressent le plus, et filtrer par genre d’un simple clic.

En plus de rendre le design plus visuel et plus efficace pour attirer l’attention de votre public, l’interactivité lui donne la possibilité de participer activement à l’expérience de consommation de l’information. Et la participation multiplie de manière exponentielle l’attention qu’ils portent au contenu. 

L’interactivité a quelque chose de magique : elle permet aux gens de décider quand et comment ils veulent être informés, s’ils le veulent ou non. Ainsi, l’information interactive n’est pas reçue comme un impact de plus. Ce n’est pas quelque chose qui vient au public, mais quelque chose que le public va chercher volontairement, à son propre rythme.  Cette inversion des rôles est le moyen le plus puissant d’avoir un réel impact sur le public.

Comment raconter une histoire avec la visualisation des données

Storytelling et visualisation de données ? Bien sûr ! Pour créer de bonnes expériences de visualisation de données, vous avez besoin de données fiables et suffisantes, mais aussi de compétences en communication et de créativité. En fait, la visualisation permet de révéler de belles histoires qui se cachent derrière les données.

Suivez ces étapes pour créer des visualisations des données :

  1. Définissez l’objectif de la visualisation de données : les informations que vous voulez transmettre.
  2. Faites de la curation de l’information : quelles sont les sources et données que vous allez utiliser ? Il est important d’utiliser toutes les informations nécessaires pour offrir une visualisation aussi neutre et objective que possible.
  3. Connaissez votre public : il est essentiel d’adapter la visualisation à son niveau de compréhension et à ses goûts esthétiques.
  4. Choisissez les éléments visuels que vous allez utiliser, en tenant compte du type de données dont vous disposez. En plus de tous les types de graphiques qui existent, il y a un certain nombre d’éléments qui vous aideront à améliorer la communication visuelle. Par exemple, une image ou une illustration frappante liée à votre sujet attirera les regards et renforcera le sens de l’information.  
  5. Définissez le format de visualisation des données que vous allez utiliser. Une frise chronologique, une infographie ou une carte interactive sont des formats très visuels dans lesquels vous pouvez saisir vos données et créer votre récit.

Créez votre visualisation de données avec Genially

Genially dispose d’une série de fonctionnalités qui le rendent très pratique pour créer vos visualisations de données, et il devient facile de transformer vos données en un contenu attrayant.

  • Vous pouvez importer du contenu à partir de nombreuses plateformes et sous différents formats. Par exemple, vous pouvez facilement créer des graphiques en important vos données depuis Google Sheets.
  • Genially s’intègre à des outils comme Infogram et Datawrapper, ce qui vous permet d’insérer les graphiques de ces outils dans vos geniallys à l’aide du code HTML. En fait, vous pouvez intégrer un code HTML de n’importe quel outil dans Genially, même le Data Studio de Google. Essayez ! Les graphiques de Data Studio conservent les filtres et la pagination. Si vous utilisez la visualisation des données pour créer des rapports périodiques, vous gagnerez beaucoup de temps : vous montez le tableau de bord dans Data Studio, vous l’intégrez dans votre Genially et vous avez fait votre travail pour toutes les présentations de rapports que vous devrez réaliser à l’avenir.
  • Un autre avantage : vous pouvez partager votre genially par un lien ou l’intégrer dans n’importe quel site web : un journal digital, un blog, un site web…
  • Devoir mettre à jour les informations à mille endroits, n’y pensez plus : en actualisant votre création, les changements se propagent. Ceux qui accèdent à votre Genially, soit par le lien, soit en le visualisant là où il a été inséré, verront toujours la dernière version. Ce n’est pas de la magie, c’est Genially !
  • Avec Genially, il est très facile d’ajouter de l’interactivité et des animations aux éléments que vous utilisez dans votre visualisation afin de la rendre plus créative.

Le Big Data et la Data Science sont partis pour rester. Les données continuent de croître de manière exponentielle, et la visualisation de données deviendra de plus en plus importante pour attirer l’attention de votre public. Êtes-vous sûr de savoir comment en tirer le meilleur parti !

Natalia De la Peña Frade
Natalia De la Peña Frade
Créateur de contenu : j'essaie d'écrire des choses que vous aimez lire

Posts recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.